Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Le rapport annuel de la CODP met l’accent sur des mesures audacieuses

Page controls

Juin 30, 2017

Page content

TORONTO – Aujourd’hui, la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) a publié son rapport annuel 2016-2017, intitulé Une voix forte. Ce rapport souligne les activités de la CODP et les résultats que nous constatons. Au cours de l’année écoulée, la CODP est parvenue à placer les droits de la personne au centre des conversations publiques et de l’élaboration des politiques. Elle a donné une impulsion aux solutions fondées sur des données probantes et aux solutions pratiques pour lutter contre la discrimination à laquelle les personnes marginalisées et vulnérables continuent d’être confrontées.

Le rapport souligne les conclusions préliminaires émanant de notre enquête sur la surreprésentation des enfants autochtones et noirs dans le système de bien-être de l’enfance, il exige une protection explicite dans le Code des droits de la personne des ceux et de celles qui font l’objet de discrimination en raison de leur statut socioéconomique, et il suit nos progrès au plan de l’établissement de relations de confiance avec les Premières Nations et les peuples métis et inuits.

« Au cours de l’année écoulée, la CODP s’est exprimée avec courage dans des circonstances difficiles, voire importunes », a déclaré la commissaire en chef, Renu Mandhane. « Nous avons entamé le débat tendu au sujet de l’accommodement des prières du vendredi pour les élèves musulmans du palier secondaire dans la région de Peel. Nous nous sommes opposés à la détention arbitraire et illimitée des non-citoyens dans les prisons de la province. Et nos efforts collectifs sont en train de porter leurs fruits. »

Le rapport met l’accent sur les résultats que nous constatons, notamment le fait de donner aux jeunes les moyens de lutter contre l’islamophobie en œuvrant avec la collectivité au lancement de la campagne « Changeons de comportement » et le dépôt de la loi d’action contre le racisme, qui répond aux appels de longue date de la CODP en faveur de la collecte de données ordonnée par le gouvernement dans des secteurs clés comme l’éducation, le maintien de l’ordre et le bien-être de l’enfance. Nous faisons preuve d’un optimiste prudent à l’égard de l’engagement du gouvernement de réformer les services correctionnels, qui repose sur notre travail innovant sur l’isolement cellulaire, notamment les révélations quant au traitement d’Adam Capay dans la prison de Thunder Bay.

« Les célébrations marquant le 150e anniversaire de la Confédération devraient inclure une réflexion sur l’histoire qui a façonné notre société aujourd’hui et les défis que nous devrons relever avec détermination, à l’avenir », a ajouté Mme Mandhane. « Ce n’est qu’ensemble que nous parviendrons à créer une société inclusive au sein de laquelle les droits de la personne de tout un chacun deviendront une réalité concrète. »   

-30-

Personne-ressource : Vanessa Tamburro | Vanessa.Tamburro@ohrc.on.ca | 416 314-4528

« La Commission ontarienne des droits de la personne promeut et met en œuvre les droits de la personne, afin de créer une culture de responsabilité en matière de droits de la personne. »  

www.ohrc.on.ca       www.facebook.com/the.ohrc       twitter.com/OntHumanRights