Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Latest News

La CODP et l’OFIFC réaffirment leur engagement commun en faveur de la réconciliation

Mai 21, 2019

 

TORONTO – En avril 2019, la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) et l’Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres (OFIFC) ont renouvelé une entente, initialement signée en avril 2017, par laquelle elles s’engagent à travailler ensemble dans le but ultime de mettre fin à la discrimination à l’encontre des peuples autochtones en Ontario. Cette entente renouvelée renforce la collaboration actuelle avec les communautés autochtones urbaines, qui repose sur la confiance, la dignité, le respect et un engagement commun en faveur de la réconciliation et de l’égalité réelle.

Lettre aux municipalités sur les conséquences néfastes des logos d'équipe sportive à référence autochtone

Mai 13, 2019

La CODP a écrit à 40 municipalités à propos des conséquences néfastes des logos d'équipe sportive à référence autochtone utilisés dans les installations sportives municipales.

Monsieur le Maire [ou Madame la Mairesse],

Notre lettre a pour but d’exhorter toutes les municipalités de l’Ontario à entreprendre des discussions avec les communautés autochtones à propos de l’utilisation de logos et de noms d’équipe à référence autochtone dans leurs installations sportives.

Droits de la personne en Ontario

Le Code des droits de la personne de l’Ontario est une loi provinciale qui assure à tous les mêmes droits et chances sans discrimination dans des domaines sociaux spécifiques comme l’emploi, le logement, les services, les installations, les contrats et les ententes.

Le but du Code est de prévenir la discrimination et le harcèlement fondés sur la race, le sexe, le handicap et l’âge, pour ne nommer que quelques uns des 17 motifs de discrimination interdits. Toutes les lois de l’Ontario doivent se conformer au Code.

Le Code ne couvre pas toutes les situations de traitement injuste ou de harcèlement. Pour que le Code s’applique, le traitement ou le cas de harcèlement doit viser au moins un motif de discrimination interdit par le Code, et un domaine social.

Le système des droits de la personne de l’Ontario est formé de trois organismes distincts :

  1. La Commission ontarienne des droits de la personne (c’est nous) travaille à la promotion et à la protection des droits de la personne par l’entremise de la recherche, de l’éducation, de l'action juridique ciblée et de l’élaboration de politiques.
  2. Le Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne fournit une assistance juridique aux personnes qui ont fait l’objet de discrimination au sens du Code.
  3. Le Tribunal des droits de la personne de l’Ontario est l’organisme qui reçoit et traite les plaintes en matière de droits de la personne.

Pour apprendre plus, complétez notre formation en ligne Droits de la personne 101.