Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Données démographiques

Page controls

Page content

Les personnes transgenres proviennent de tous les milieux et sont représentées au sein de toutes les races, classes, cultures et orientations sexuelles. Des troubles liés à l’identité sexuelle ont été diagnostiqués chez des enfants de trois ans, comme chez des adultes de 70 ans. Aucune donnée statistique ne fait état d’une prévalence de troubles d’identité sexuelle au sein de la population. Les données statistiques recueillies varient à la fois sur le plan quantitatif et sur celui de la catégorisation. Par exemple, le taux de transsexualisme à conviction féminine peut varier entre une personne sur 24 000 et une personne sur 37 000 et le taux de transsexualisme à conviction masculine, entre une personne sur 103 000 et une personne sur 150 000. Par ailleurs, un homme sur 30 000 et une femme sur 100 000 font une demande de changement chirurgical de sexe[17]. Enfin, selon les statistiques sur lesquels se fonde la clinique d’identité sexuelle de l’Institut psychiatrique Clarke, le taux de prévalence du transsexualisme est d’environ 1 cas sur 50 000 adultes[18].

Cependant, des représentants et représentantes de la communauté transgenre ont souligné que la prévalence des variantes d’identité sexuelle est probablement sous-estimée, car ce ne sont pas toutes les personnes souffrant de dysphorie de genre qui se dévoilent aux yeux des autres ou qui le reconnaissent elles-mêmes[19].


[17] Voir DSM IV, p. 535.
[18] Voir le site Internet http://www.clarke-inst.on.ca/about_illnesses/gender_identity_disorder.html de la clinique d’identité sexuelle de l’Institut psychiatrique Clarke.
[19] Voir Sexual and Gender Identity Disorders, Treatments of Psychiatric Disorders, 2e éd. (TPDII), 1995, section 9.

 

Book Prev / Next Navigation