Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Feuilles de travail des élèves

Page controls

Page content

Questionnaire sur les droits de la personne

Connais-tu vraiment tes droits? Pour le savoir, lis les descriptions ci-dessous, puis réponds aux questions en entourant « Oui », « Non » ou « Peut-être ».

1.   Anthony, qui a 18 ans, a posé sa candidature pour un emploi de vendeur dans un magasin d’articles de sport. Lors de l’entrevue, le gérant du magasin est agréablement surpris de la maturité et des compétences d’Anthony et il lui dit qu’il serait prêt à l’embaucher, si ses références sont bonnes. Peu après, le gérant appelle Anthony pour l’informer qu’il ne sera pas embauché. En effet, en téléphonant à l’un de ses anciens employeurs, le gérant a appris qu’Anthony a été condamné pour conduite imprudente en vertu du Code de la route quand il était plus jeune. Le gérant du magasin a-t-il violé les droits d’Anthony en refusant
de l’embaucher?

            Oui                                          Non                                         Peut-être

2.   Naomi et plusieurs de ses amies jouent dans une ligue de hockey féminine au centre communautaire local. Lorsque leur équipe s’entraîne, les responsables de
la patinoire, des hommes, ne les laissent jamais jouer aussi longtemps qu’elles y ont droit, même lorsqu’il n’y a pas de conflit d’horaire. Dès qu’une jeune femme tombe, ils se moquent d’elle. Par ailleurs, il y a souvent des photos de femmes à moitié nues dans les vestiaires. Naomi s’est plainte de cette situation, mais le gérant du centre sportif n’a rien fait, disant que les femmes devraient « se contenter de faire du patinage artistique » et « laisser le hockey aux garçons ». Les responsables de la patinoire ont-ils porté atteinte aux droits des jeunes femmes?

            Oui                                          Non                                         Peut-être

3.   Après des années de dispute, les parents d’Yvon ont finalement décidé de divorcer. L’ambiance est si tendue à la maison qu’Yvon pense qu’il lui faut aller vivre ailleurs
pour réussir son année scolaire. Il a toujours été bon élève et n’a jamais eu d’ennuis. Âgé de 16 ans, il remplit les critères nécessaires pour recevoir des prestations d’aide sociale et il a posé une demande pour obtenir une chambre meublée près de son école. Le gérant d’immeuble refuse de louer une chambre
à Yvon, sous prétexte qu’il ne veut pas avoir affaire à de « jeunes profiteurs de l’aide sociale ». Le gérant d’immeuble a-t-il violé les droits d’Yvon?

            Oui                                          Non                                         Peut-être

4.   À la sortie de l’école, Maya et plusieurs de ses amis, de race noire, vont dans un restaurant du quartier. Ils rient et se comportent de façon enjouée, comme d’autres personnes dans le restaurant. Soudain, une dispute éclate entre leur groupe et plusieurs jeunes de race blanche qui fréquentent la même école et sont assis à une autre table. Ils échangent des propos grossiers, et de la nourriture vole des deux côtés. Le personnel du restaurant demande à Maya et à ses camarades de sortir, ce qui les met en colère et leur donne l’impression de faire l’objet d’une discrimination. Est-ce que le personnel du restaurant a porté atteinte aux droits de ce groupe?

            Oui                                          Non                                         Peut-être

5.   La semaine dernière, Meerai et son ami Sean ont monté un groupe en vue de collecter des fonds pour la recherche sur le sida. Hier, tous les deux ont trouvé sur leurs bureaux des dessins grossiers qui se moquent des gais et des lesbiennes. Après les cours, plusieurs élèves les ont attaqués verbalement en criant des slogans contre les personnes gaies en face de la cour de l’école. Leur enseignant a vu les dessins et a entendu parler des attaques verbales, mais il pense qu’il ne peut rien faire, parce que la confrontation a eu lieu en dehors de l’école. Ni Meerai ni Sean ne se sont plaints de l’agression auprès des responsables de l’école. Les élèves qui les ont agressés ont-ils porté atteinte aux droits de Meerai et de Sean?

            Oui                                          Non                                         Peut-être

6.   Le cabinet d’optique du coin cherche à embaucher un ou une réceptionniste à temps partiel pour accueillir sa clientèle et répondre au téléphone. Le poste nécessite donc d’excellentes aptitudes à la communication. Chantal, qui est née et a grandi à Québec, a posé sa candidature pour cet emploi. La propriétaire du cabinet ne l’embauche pas, craignant que les clients ne comprennent pas Chantal à cause de son accent. A-t-elle porté atteinte aux droits de Chantal?

            Oui                                          Non                                         Peut-être

7. Samedi dernier, Michael et ses amis sont allés voir un film dans une salle de cinéma où ils n’étaient encore jamais allés. Michael se déplace en fauteuil roulant motorisé à cause d’une dystrophie musculaire. Le personnel du cinéma lui a dit qu’il devait soit s’installer dans un des sièges de la salle, soit regarder le film à partir du seul endroit où l’on peut stationner un fauteuil roulant : à l’avant de la première rangée de sièges. Michael a indiqué qu’aucune de ces propositions ne lui convenait, mais le personnel lui a répondu qu’il avait droit au même service que tout le monde : l’achat d’un billet et une place pour voir le film. Le personnel du cinéma a-t-il porté atteinte aux droits de Michael?

            Oui                                          Non                                         Peut-être

Le Préambule du Code des droits de la personne

Préambule

ATTENDU QUE la reconnaissance de la dignité inhérente à
tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux
et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et
de la paix dans le monde et est conforme à la Déclaration universelle
des droits de l’homme proclamée par les Nations Unies;

ATTENDU QUE l’Ontario a pour principe de reconnaître la dignité et la valeur de toute personne et d’assurer à tous les mêmes droits et les mêmes chances, sans discrimination contraire à la loi, et que la province vise à créer un climat de compréhension et de respect mutuel de la dignité et de la valeur de toute personne de façon que chacun se sente partie intégrante de la collectivité et apte à contribuer pleinement à l’avancement et au bien-être de la collectivité et de la province;

ET ATTENDU QUE ces principes sont confirmés en Ontario par un certain nombre de lois de la Législature et qu’il est opportun de réviser et d’élargir la protection des droits de la personne en Ontario;

Book Prev / Next Navigation