Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Document de travail: La discrimination et l'âge - Problèmes relatifs aux droits de la personne vécus par les personnes âgées en Ontario

Page controls

Page content

Approuvée par la Commission: le 31 mai 2000

Sommaire

Le présent document de travail a pour but de cerner les tendances et les problèmes d’importance cruciale qui ont trait à l’âge, puis de formuler des recommandations de principe et autres recommandations connexes pour promouvoir le respect des droits de la personne chez les personnes âgées.

Ce document de travail de la Commission ontarienne des droits de la personne est un projet qui a été lancé en 1999 par suite de la décision des Nations Unies de proclamer 1999 l’Année internationale des personnes âgées. Les questions débattues dans ce document ont principalement trait aux domaines suivants :

  • l’emploi pour les personnes de 45 à 65 ans et plus;
  • le logement pour les personnes de 55 ans et plus;
  • les services et installations pour les personnes de plus de 65 ans.

Comme pour toutes les autres formes de discrimination, les principaux obstacles auxquels se heurtent les personnes âgées sont de nature comportementale ou psychologique, mais il y a plusieurs distinctions importantes à faire entre l’âge et les autres motifs de discrimination. La première est que certaines formes de discrimination fondée sur l’âge, notamment celles ayant trait à l’âge obligatoire de la retraite et la protection restreinte des droits de la personne passé un certain âge, sont généralement considérées comme acceptables. Quoique certains aspects liés au traitement différentiel soient raisonnables et de bonne foi, d’autres ne le sont pas et sont précisément fondés sur le genre d’idées préconçues que la loi sur les droits de la personne vise à prévenir. La seconde distinction concerne le fait que la discrimination à l’endroit des personnes âgées ne semble pas provoquer la même réprobation que les autres formes de discrimination. Cette situation peut être liée en partie au premier aspect mentionné, mais découle également de croyances fermement ancrées au sujet de la valeur et de l’utilité des personnes âgées.

Le présent document passe en revue les tendances sociales et démographiques qui militent en faveur d’une évolution majeure de ces pratiques et attitudes. Les stratégies proposées portent sur des domaines où des telles attitudes ou pratiques diminuent injustement l’accès des personnes aux biens sociaux à une période de la vie où elles pourraient en avoir le plus besoin. Ce phénomène s’observe plus particulièrement dans les secteurs de l’emploi, du logement et de l’accès aux biens, services et installations.

La dernière section propose des recommandations en matière de politiques et de modes de fonctionnement.

Book Prev / Next Navigation