Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Lettre à la Procureure générale Caroline Mulroney - Projet du loi 83, Loi proclamant la Journée de commémoration et d’action contre l’islamophobie

Page controls

Avril 10, 2019

Page content

 

L’honorable Caroline Mulroney
Procureure générale
Édifice McMurtry-Scott, 11e étage
720, rue Bay
Toronto (Ontario)  M7A 2S9
Caroline.Mulroney@ontario.ca

Madame la Procureure générale,

J’espère que vous vous portez bien. Je vous écris au nom de la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) afin de soutenir le projet de loi 83, Loi proclamant la Journée de commémoration et d’action contre l’islamophobie. L’adoption du projet de loi 83 constituerait un hommage approprié aux victimes de la haine et nous rappellerait chaque année l’engagement pris par l’Ontario en faveur des droits de la personne et de l’éradication de la haine et de l’intolérance.

Comme suite à l’attaque perpétrée contre le Centre Culturel Islamique de Québec, en 2017, la CODP a appuyé publiquement la désignation du 29 janvier comme jour de commémoration. Par exemple, le jour du premier anniversaire de l’attaque, j’ai écrit un éditorial dans le Toronto Star dans lequel je demandais au gouvernement de désigner le 29 janvier comme « Journée nationale de commémoration et d’action contre l’islamophobie ». En novembre 2018, la CODP a écrit au ministre fédéral du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme afin de soutenir le Conseil national des musulmans Canadiens (CNMC) et plus de 100 organismes communautaires qui demandaient que le 29 janvier soit désigné Journée nationale de lutte contre la haine et l’intolérance.

L’adoption du projet de loi 83 représenterait un jalon important dans la lutte contre la haine en Ontario. La CODP encourage le gouvernement à prendre des mesures pour veiller à ce que ce projet de loi soit renvoyé dès que possible à l’Assemblée législative aux fins de sa troisième lecture et de son adoption.

Veuillez agréer, Madame la Procureure générale, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Renu Mandhane, B.A., J.D., LL.M.
Commissaire en chef
Commission ontarienne des droits de la personne