Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Ensemble, la CODP et l’OFIFC prennent des mesures vers la réconciliation

Page controls

Juillet 10, 2017

Page content

LONDON – Le 8 juillet 2017, la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) et la Fédération des centres d’amitié autochtones de l’Ontario (OFIFC) ont signé une entente dans le but ultime d’éliminer la discrimination à l’encontre des personnes autochtones en Ontario. Cette entente ouvre la voie en vue de collaborations futures, avec les communautés autochtones urbaines, fondées sur la confiance, la dignité, le respect et un engagement commun vers la réconciliation et l’égalité matérielle.

Aux termes de cette entente, l’OFIFC et la CODP vont travailler ensemble pour renforcer les capacités et le savoir en matière de droits de la personne du personnel de l’OFIFC et des centres de l’amitié, partager l’information et les données, collaborer avec les communautés autochtones urbaines à l’élaboration de politiques et coordonner le travail provincial de défense des droits liés aux secteurs clés comme la santé, le bien-être de l’enfance et la justice pénale.

Cette entente reflète l’engagement de la CODP à coopérer avec les dirigeants et communautés autochtones sur les préoccupations et enjeux communs. Elle connectera la CODP à près des deux tiers des personnes autochtones qui habitent en milieu urbain et qui bénéficient de protections contre la discrimination en matière de logement, d’emploi et de services en vertu du Code des droits de la personne de l’Ontario. Les centres de l’amitié sont les principaux agents de prestation de services aux personnes autochtones en quête de services adaptés et appropriés sur le plan culturel en milieu urbain.

« Ce partenariat est une importante mesure de défense et de protection des droits de la personne des communautés autochtones de l’Ontario », a indiqué Susan Barberstock, présidente de la Fédération des centres d’amitié autochtones de l’Ontario (OFIFC). « Cette entente entre nos organisations réunira les communautés de protéger les droits des personnes autochtones. »

« J’ai eu l’honneur d’être à Ottawa pour la présentation du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation », a affirmé la commissaire en chef de la CODP, Renu Mandhane. « La conclusion d’une entente de coopération avec l’OFIFC nous aidera à continuer à prendre des mesures pour assurer notre réconciliation durable avec les peuples Métis, Inuits et des Premières nations de l’Ontario. » 

La CODP a déjà un partenariat réussi avec l’OFIFC en organisant des groupes de discussion partout dans la province. Les 28 centres d’amitié de l’Ontario ont fourni des informations clés sur des questions comme le profilage racial, la compréhension et l’accommodement de la croyance, et les enjeux relatifs au bien-être de l’enfance.

-30-

Personne-ressource à la CODP : Alicia Pereira | aliciaann.pereira@ohrc.on.ca | 416 314-4558

Personne-ressource à l’OFIFC : Suze Morrison | smorrison@ofifc.org | 416 420-9673

 « La Commission ontarienne des droits de la personne promeut et met en œuvre les droits de la personne,
afin de créer une culture de responsabilité en matière de droits de la personne. » 

http://www.ohrc.on.ca/fr       http://www.facebook.com/laCODP      twitter.com/laCODP