Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Trouver le bon conseiller ou la bonne conseillère en droits de la personne (fiche)

Page controls

Page content

Trouver le conseiller idéal ou la conseillère idéale pour vous aider à élaborer des politiques relatives aux droits de la personne, effectuer une formation, enquêter sur les différends ou les résoudre est un investissement utile. Trouver la bonne personne peut vous aider à créer un environnement de travail favorisant la diversité et l’inclusivité, éviter les frais juridiques et proposer vos produits et services sur des marchés divers.

Cette feuille de renseignements vous aidera à utiliser les outils de recherche sur Internet pour trouver et choisir le conseiller ou la conseillère dont vous avez besoin dans l’immédiat. Il n’existe pas de recette « infaillible » pour mener des recherches en ligne, mais voici néanmoins quelques suggestions.

Quels sont les services disponibles ?

Plusieurs catégories de fournisseurs assurent des services de consultation en droits de la personne. Ainsi, de nombreuses sociétés spécialisées dans le droit du travail proposent régulièrement des formations sur les fondements des droits de la personne ainsi que l’évolution des principes et des pratiques. Beaucoup d’organismes et de conseillers privés offrent des services allant de la formation à l’élaboration de politiques en passant par les enquêtes sur les droits de la personne et la résolution de conflits (médiation). Il faut savoir que certains conseillers privés compétents n’ont pas de site Web; pensez à consulter vos collègues par le biais des ressources humaines ou des réseaux juridiques pour trouver la personne susceptible de présenter les compétences dont vous avez besoin.

Sachez également que certains sites Internet apparaissent en priorité dans les résultats de recherche grâce à la rémunération du promoteur de l’outil ou par l’emploi judicieux de mots clefs et de métabalises dans la structure du site. Il ne faut donc pas considérer qu’un site figurant dans les premiers résultats répond mieux que les autres à vos critères de recherche.

Sélectionner le conseiller ou la conseillère

Une fois que vous avez identifié plusieurs personnes intéressantes, vous devrez décider avec laquelle vous voulez travailler.

  • Si vous faites cette recherche à la demande du Tribunal des droits de la personne de l’Ontario, assurez-vous de bien comprendre l’objectif de la requête.
  • Les conseillers et conseillères en droits de la personne ont des compétences variées et il est donc préférable de déterminer avec précision l’expérience et les connaissances exigées. Certaines personnes ont, par exemple, une expérience pratique en matière de logement, d’éducation, d’emploi, d’administration, d’application de la loi ou d’autres secteurs de service. Des connaissances spécifiques sur les questions de sexe ou de race, l’antiracisme, l’adaptation, le handicap, la religion, l’identité sexuelle ou l’orientation sexuelle devraient correspondre plus précisément à vos besoins.
  • Planifiez explicitement ce qui doit être fait et pour quand. Plus vous donnerez de détails, plus vous éviterez les malentendus, les pertes de temps et les conflits ultérieurs. Impliquez les personnes participantes lorsque vous définissez vos projets.
  • Incluez toutes ces informations dans une Demande de propositions que vous enverrez aux candidats et candidates.
  • Demandez à voir des listes de clients, des échantillons de travail et le programme des formations (le cas échéant).
  • Demandez et vérifiez les références comme vous le feriez dans tout processus de recrutement. Contactez les anciens clients pour vérifier l’étendue des connaissances, la capacité à diriger des ateliers, à respecter les délais, à rédiger de manière intelligible et à communiquer régulièrement et efficacement.
  • Si la personne qui vous intéresse est avocat, avocate ou parajuriste, vous pouvez contacter le Barreau du Haut-Canada pour vous assurer qu’elle est bien en règle. Les conseillers ou conseillères qui représentent leurs clients devant les tribunaux administratifs doivent être inscrits au Barreau.

Pour obtenir des renseignements complémentaires sur le recrutement d’un conseiller ou d’une conseillère, cliquez ici.

Utiliser les outils de recherche sur Internet

Un outil de recherche permet de trouver des renseignements sur Internet. Il en existe de nombreuses versions, dont la plupart permettent de centrer les recherches sur le Web canadien. Vous pouvez essayer les trois outils suivants :

Vous obtiendrez des renseignements légèrement différents en fonction des outils employés et c’est pourquoi il est judicieux d’en utiliser plusieurs pour mener votre recherche. Pour une liste complémentaire d’outils de recherche sur Internet, cliquez ici.

Termes de recherche

Commencez votre recherche avec des termes appropriés. À quel problème avez-vous besoin de répondre ou de remédier ? Quelles sont les compétences et les ressources dont vous ne disposez pas actuellement dans votre organisme ?

Quand vous entrez des termes dans la case de recherche, vous pouvez améliorer les résultats en écrivant en premier les mots les plus importants. Voici quelques exemples de mots clefs à utiliser seuls ou en combinaison :

  • conseiller/conseillère
  • droits de la personne
  • diversité
  • harcèlement
  • profil racial
  • antiracisme
  • antioppression
  • éducation
  • enquête
  • formation
  • médiation
  • discrimination
  • adaptation
  • obligation d’adaptation
  • emploi
  • handicap
  • orientation sexuelle
  • élaboration de politiques

Délimiter vos recherches à l’aide d’opérateurs ou de variables de recherche

Une fois que votre recherche a abouti à une liste de « pages trouvées », vous constaterez qu’elle inclut de nombreux sites Web qui ne vous intéressent pas. Vous allez alors réduire cette liste pour que les sites intéressants apparaissent dans les premières pages de résultat. Pour délimiter vos recherches, par exemple, aux services disponibles en Ontario, à Ottawa ou dans la région de Niagara, il suffit d’ajouter ces mots clefs pour demander à l’outil de recherche d’éliminer les pages ne contenant pas ces références géographiques.

Voici quelques opérateurs usuels que vous pouvez utiliser pour affiner votre recherche :

Recherche d’une expression (“”)
Mettre un groupe de mots entre guillemets indique à l’outil de recherche qu’il doit rechercher cette expression exacte, dans l’ordre donné. Les mots habituellement associés (comme « obligation d’adaptation » ou « droits de la personne ») seront recherchés dans cet ordre, sans aucune modification.

Termes à exclure (-)
Pour exclure certains mots de votre recherche, il suffit d’ajouter le signe moins (-) juste devant le mot à ignorer (avec une espace avant le signe moins et pas d’espace avant le mot à exclure). Écrire [-codp], par exemple, élimine toutes les pages contenant « codp ». Cette technique fonctionne aussi pour les sites Web comme [-toronto.ca] ou [-gov.on.ca].

L’opérateur OR (OR)
En principe, quand deux mots sont juxtaposés, l’outil donnera la priorité aux sites Web contenant les DEUX termes. Si vous écrivez par exemple [conseiller formateur], vous n’obtiendrez que des pages contenant à la fois les occurrences « conseiller » et « formateur ». En tapant « OR » en LETTRES MAJUSCULES entre deux mots, comme [conseiller OR formateur], vous obtiendrez des pages contenant soit le mot « conseiller » soit le mot « formateur », ce qui élargit votre champ de recherche.

Le caractère joker (*)
L’ajout d’un astérisque à un mot permet d’obtenir toutes les occurrences dans lesquelles les lettres que vous avez indiquées font partie d’un terme. Si vous entrez [conseil*], par exemple, vous obtiendrez comme résultat les sites contenant conseil, conseils, conseiller, conseillère, ce qui présente des avantages. (Ajouter [-gestion -patrimoine -financier], etc. réduira le nombre de références aux services de conseils économiques.)

assenger trains.)