Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

race

La Commission exhorte à la tolérance et au respect pendant l’urgence médicale due au SRAS

Avril 3, 2003

Toronto - Le commissaire en chef Keith Norton de la Commission ontarienne des droits de la personne exhorte à la tolérance et au respect à l’égard de la communauté asio-canadienne de l’Ontario à la lumière de l’urgence médicale continue déclarée à la suite de la propagation du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Rapport d'étape de la Commission à propos de son initiative sur le profilage racial

Mars 21, 2003

Toronto - En cette Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, le commissaire en chef Keith Norton a indiqué sa grande satisfaction devant la réaction et le soutien que génère l'initiative de la Commission sur le profilage racial « Je suis plus convaincu que jamais que c'est la bonne façon de traiter ce dossier. Depuis le début de l'enquête le 17 février 2003, la Commission a été contacté par quelque 800 personnes. Bien que ces récits ne correspondent pas tous aux paramètres de l'enquête, nos attentes ont été comblées aussi bien en ce qui concerne la qualité que la quantité ».

Mise au point du commissaire en chef Keith Norton à propos de l'enquête sur le profilage racial de la Commission ontarienne des droits de la personne

Février 20, 2003

Toronto - Je vous écrit en réponse aux commentaires que les médias vous ont attribués à propos de l’enquête sur les effets du profilage racial de la Commission ontarienne des droits de la personne.

La Commission ontarienne des droits de la personne va recevoir des témoignages se rapportant au profils raciaux

Février 17, 2003

Toronto - Pour donner suite à son engagement pris en décembre dernier d’intervenir dans le dossier des profils raciaux, le commissaire en chef Keith Norton a annoncé aujourd’hui que la Commission entend procéder à une enquête sur cette pratique. « Quel que soit le contexte, l’établissement de profils raciaux est une pratique répréhensible. Nous nous inquiétons de ses répercussions néfastes sur les personnes et sur des communautés entières, a déclaré M. Norton. Pour aborder cette question, la Commission a travaillé de très près avec des partenaires au sein de la collectivité. Cette initiative est le fruit de cette collaboration », a-t-il ajouté. Au cours des deux prochaines semaines, les personnes intéressées qui estiment avoir été ciblées sur la base de profils raciaux sont invitées à parler de leur expérience avec la Commission et à expliquer les répercussions que l’incident a eu sur leur vie et sur leurs attitudes envers la société.

La Commission ontarienne des droits de la personne intervient dans le dossier des profils raciaux

Décembre 9, 2002

Toronto - La Commission ontarienne des droits de la personne mènera une enquête publique pour étudier les effets des profils raciaux dans les collectivités, a annoncé aujourd'hui le Commissaire en chef, Keith Norton, à la veille de la Journée internationale des droits de l'homme. À l'issue d'une rencontre avec des dirigeants communautaires, le Commissaire en chef a fait remarquer que le débat public portant sur les profils raciaux n'a pas tenu compte de leur coût humain. " Il importe d'évaluer l'incidence de cette pratique inacceptable. Il ne s'agit pas simplement d'une autre étude sur le racisme ou d'une enquête sur les services policiers. La Commission compte plutôt examiner, dans tous les contextes où cette pratique a cours, l'incidence de l'établissement de profils raciaux sur les personnes, les familles et les collectivités. L'enquête fera appel à la collaboration de collectivités réparties dans toute la province. "

La Commission fait appel à une plus grande vigilance

Septembre 10, 2002

Toronto - Le commissaire en chef, M. Keith Norton, a réitéré aujourd’hui son appel à une plus grande vigilance et a souligné qu’il faut atteindre un équilibre entre la protection des droits de la personne et le maintien de la sécurité publique. À l’occasion du premier anniversaire des événements tragiques du 11 septembre dernier, M. Norton a déclaré ce qui suit : « Bien que nous aimerions croire que la tolérance fait partie de nos valeurs fondamentales, c’est avec regret que nous devons constater que des incidents de haine et de discrimination à l’endroit de membres de certaines communautés de notre société, après les événements de l’année dernière, montrent qu’il faut continuer à faire preuve de vigilance ».

Les commissions des droits de la personne et les droits écomomiques et sociaux

2001 - Ce document est l’une des initiatives prises par la Commission ontarienne des droits de la personne pour explorer les façons dont les commissions des droits de la personne peuvent jouer un plus grand rôle dans la protection et la promotion des droits économiques et sociaux et dans l’application des traités internationaux ratifiés par le Canada. Le défi pour les commissions des droits de la personne consiste à trouver des façons de réaliser tout le potentiel de leur mandat pour mettre en valeur les normes internationales, y compris celles qui sont énoncées dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

La discrimination raciale en Ontario : Mesures actuelles pour contrer ce problème persistant

Mars 21, 2001

Toronto - En cette veille du 21 mars, Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, le commissaire en chef de la Commission des droits de la personne de l'Ontario, Keith Norton, a déclaré que la discrimination raciale est toujours une réalité pour les gens de l'Ontario.

La Commission ontarienne des droits de la personne annonce des partenariats sur des projets des droits de la personne

Janvier 11, 2001

Toronto - Le commissaire en chef Keith C. Norton a annoncé aujourd'hui trois partenariats qui contribueront aux efforts de la Commission pour promouvoir la compréhension des droits de la personne. Travailler de concert avec des partenaires dans des projets conjoints est une partie intégrante de la stratégie d'éducation publique de la Commission et s'est avéré très efficace comme moyen d'améliorer ses efforts d'éducation publique.

Politique concernant le poids et la grandeur comme exigences professionelles

Juin 1996 - Il arrive qu'un employeur se serve de normes de poids et de grandeur pour présélectionner et évaluer les personnes candidates à un emploi. La CODP a surtout constaté cette pratique en ce qui concerne le recrutement dans des métiers traditionnellement dominés par les hommes. Ces normes ou critères de sélection sont basés sur la carrure moyenne des hommes faisant partie du groupe majoritaire au sein de la population. Les femmes et les hommes appartenant à certains groupes racialisés sont, en moyenne, plus petits et moins forts que les membres du groupe majoritaire, et de ce fait, les critères de poids et de grandeur les mettent dans une position désavantageuse. Ce document énonce la politique adoptée par la CODP à l'égard de ce type de pratiques de recrutement. Elle s'applique à l'ensemble des critères de poids et de grandeur utilisés dans le domaine de l'emploi.

Pages

Subscribe to RSS - race