Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Rayonnement à l’échelle Ontario

Page controls

Page content

La dernière année a été très chargée, et la CODP a élargi ses activités d’éducation et de rayonnement. Notre défi consiste à établir des contacts avec la population ontarienne et les organismes de la province, et de les tenir au courant des activités en matière de droits de la personne. Nous l’avons fait notamment en tenant 55 activités d’éducation du public, dont :

  • Droits contradictoires en milieu scolaire – Conseil scolaire de district de la région de York 
  • Droits de la personne dans les services de santé mentale – Société de schizophrénie de l’Ontario
  • Droits de la personne et maintien de l’ordre – Service de police d’Owen Sound
  • Droits de la personne pour les chercheurs – Ordre des médecins et chirurgiens
  • Droits de la personne 101 pour les immigrants – Ontario Council of Agencies Serving Immigrants
  • Exigences professionnelles justifiées – Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
  • Séances à l’intention des organismes ontariens sur notre rapport Parce qu’on importe! et notre Politique sur les droits de la personne contradictoires

La formation n’était qu’une facette de nos efforts de rayonnement. Le personnel de la CODP a également tenu une vaste gamme de consultations et a collaboré avec des organismes de petite et grande envergure. Voici des exemples du travail accompli en 2012-2013 :

  • donner le point de vue de la CODP dans l’élaboration de règlements municipaux sur les logements locatifs dans diverses municipalités de l’Ontario
  • donner des conseils sur la façon de respecter les droits de la personne durant les rencontres de planification publiques
  • conseiller la Ville d’Hamilton quant à ses obligations en vertu du Code des droits de la personne alors qu’elle envisageait de modifier sa politique de tarification des titres de transport et de l’impact de cette modification sur les utilisateurs handicapés
  • intervenir à Thunder Bay au sujet de préoccupations touchant les peuples autochtones et des Premières Nations de la région
  • conseiller le personnel d’une clinique de santé communautaire pour l’aider à obtenir un logement pour un client devant suivre un traitement de méthadone ininterrompu
  • fournir conseils et ressources aux employeurs au sujet de la présence de questions inappropriées sur les formulaires de demande d’emploi, ce qui a entraîné le changement des formulaires
  • conseiller des trans non représentés sur l’endroit où trouver de l’aide juridique concernant une plainte en matière de droits de la personne
  • conseiller plusieurs municipalités sur le lien entre les droits de la personne et les cliniques de méthadone
  • offrir notre expertise à la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP) pour sa soumission au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies en vue de l’examen périodique universel (EPU) du Canada de 2013
  • rencontrer le Rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l’alimentation, et discuter des intersections avec les handicaps, l’aide sociale et notre litige sur les cas d’allocations pour régime spécial
  • siéger à un comité qui conseille la Commission du droit de l’Ontario au sujet d’Un cadre pour le droit et les personnes handicapées, publié en septembre 2012
  • rencontrer une délégation de la fédération des personnes handicapées de Beijing, pour discuter des protections juridiques des personnes handicapées en matière de droits de la personne en Ontario, et des exigences en matière d’accessibilité.

À nouveau cette année, la commissaire en chef a rencontré plus de 100 collectivités et groupes partout en Ontario, ce qui constitue une part importante du travail de sensibilisation sur les droits de la personne. Elle a prononcé plus de 50 allocutions. En voici quelques-unes : 

  • Beyond Canadian Experience, Toronto
  • « Meeting the Challenge: Accommodation and Inclusion » pour Intégration communautaire Ontario et Inclusive Education Canada, Toronto
  • Lancement de Parce qu’on importe! à North Bay, Toronto, Ottawa et Windsor
  • Lancement de la Politique sur les droits de la personne contradictoires à Aylmer, Ottawa, Windsor, North Bay et Toronto
  • École secondaire Courtice, Courtice
  • Symposium de la Commission du droit de l’Ontario : « Dans l’avenir, profitant du passé », Toronto
  • Assemblée générale annuelle de la Fierté de Windsor, Windsor
  • Dans la zone : Logement, droits de la personne et planification municipale, Midland
  • Congrès Métropolis 2013, « Policing, Justice and Security in a Diverse World », Ottawa
  • Kitty Lundy Memorial Lecture, Toronto, Parce qu’on importe! Rapport de la consultation sur les droits de la personne, les troubles mentaux et les dépendances
  • Rotary Club North Bay Nipissing, « Human rights – a community responsibility »

La commissionnaire en chef, Barbara Hall a aussi déposé des mémoires aux comités législatifs, dont : 

  • Comité permanent de la politique sociale, Assemblée législative de l’Ontario sur le projet de loi 13, Loi modifiant la Loi sur l’éducation en ce qui a trait à l’intimidation et à d’autres questions et le projet de loi 14, Loi désignant la Semaine de la sensibilisation à l’intimidation et de la prévention dans les écoles et prévoyant des programmes-cadres, des politiques et une responsabilité administrative à l’égard de la prévention de l’intimidation dans les écoles
  • Comité permanent de la politique sociale, Assemblée législative de l’Ontario sur le projet de loi 33, Loi Toby de 2012 (Droit à l’absence de discrimination et de harcèlement fondés sur l’identité sexuelle ou l’expression de l’identité sexuelle).

Respect de l’engagement pris dans le cadre de la CMARD – Restons locaux

La CODP joue un rôle de premier plan dans la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination (CMARD), un ensemble de municipalités qui se sont engagées à prendre des mesures contre le racisme et la discrimination. Nous nous sommes engagés à donner des séances de formation sur les droits de la personne à divers endroits dans la province. Notre séance de formation la plus récente a eu lieu en février en partenariat avec la Ville d’Ottawa.

L’activité Restons locaux : Les droits de la personne à l’échelon municipal proposait un point de vue municipal sur les progrès actuels en matière de droits de la personne. Elle comportait des plénières sur la Politique sur les droits de la personne contradictoires et sur Parce qu’on importe! Rapport de la consultation sur les droits de la personne, les troubles mentaux et les dépendances.

Les ateliers de la journée portaient sur les thèmes suivants :

  • handicap et adaptation
  • croyance, liberté de religion et droits de la personne
  • lutte contre le racisme et la discrimination pour les municipalités
  • prévention du harcèlement sexuel et du harcèlement fondé sur le sexe

Le symposium donnait au personnel et aux politiciens municipaux, de même qu’aux organismes communautaires de l’Est de l’Ontario une tribune pour en apprendre davantage sur ce que les collectivités peuvent faire pour être plus accueillantes et inclusives pour tous, pour faire du réseautage et pour penser à des façons novatrices de faire progresser les droits de la personne.

Book Prev / Next Navigation