Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Promotion de partenariats en éducation

Page controls

Page content

Dans une consultation menée au cours de l’été 2009, la Commission a constaté que les élèves continuaient à faire face à des problèmes découlant des politiques disciplinaires dans les écoles. Les parents s’inquiétaient de ce que les mesures disciplinaires prises à l’égard de leurs enfants ne tenaient pas compte des circonstances propres à chaque élève et que les élèves qui avaient le plus besoin de soutien risquaient d’être laissés pour compte. C’est pourquoi la Commission n’a pas ménagé ses efforts pour établir des partenariats dans le secteur de l’éducation et pour trouver de nouvelles façons de mettre en valeur l’importance des droits de la personne dans toutes les écoles de l’Ontario.

Tout le travail qui se fait actuellement pour mettre en œuvre la Stratégie d'équité et d'éducation inclusive (la Stratégie d’équité) adoptée par le ministère de l’Éducation dans toutes les écoles ontariennes est particulièrement prometteur. La Commission a donné son avis sur la Stratégie d’équité, laquelle prévoit que les conseils scolaires doivent élaborer et appliquer des politiques et des procédures concernant l’équité et l’éducation inclusive d’ici septembre 2010. Les conseils scolaires doivent examiner leurs pratiques actuelles dans le but d’éliminer les obstacles systémiques à l’éducation et à l’embauche, et prendre des mesures pour s’assurer d’établir dans les écoles un climat positif qui met en valeur l’équité, l’éducation inclusive et la diversité. L’objectif ultime est de concrétiser les principes d’équité et d’inclusion dans les écoles publiques de l’Ontario.

Mais que signifient exactement les principes d’équité et d’inclusion? Ils peuvent signifier qu’un élève ayant un trouble du développement pourra apprendre avec ses camarades dans une classe régulière plutôt que d’être séparé d’eux. Ou que l’on adaptera des routines d’exercice physique pour permettre la participation des filles qui portent le hijab, ou qu’on évitera les stéréotypes concernant les intérêts et les aptitudes des élèves en supposant que certains groupes culturels seront bons en maths ou au basket-ball. L’équité et l’inclusion nécessitent l’établissement d’un système offrant à tous les élèves un même sentiment d’appartenance et les mêmes chances de réussite.

Au cours de la mise en œuvre de la Stratégie d’équité, nous continuons de fournir un soutien aux principaux intervenants, comme la Corporation des services en éducation de l’Ontario (CSEO), le ministère de l’Éducation, la Direction de l’éducation inclusive et les réseaux régionaux pour l’équité et l’éducation inclusive.

La Commission a également fourni une formation en matière de droits de la personne à de grands regroupements de conseils scolaires dans le cadre d’activités organisées par le ministère de l’Éducation, le Safe School Network et les réseaux régionaux pour l’équité et l’éducation inclusive.

Ce travail se poursuivra en 2010 et même après. Les plans pour l’avenir comprennent l’élaboration d’un module d’apprentissage électronique pour le personnel enseignant, une politique et des lignes directrices concernant les droits de la personne et la discipline dans les écoles et une « boîte à outils » pour déceler les obstacles à l’intention des conseils scolaires. La Commission continuera de former des éducateurs, de surveiller la conformité aux règlements convenus en matière de droits de la personne portant sur les mesures disciplinaires imposées aux élèves et de travailler avec le ministère de l’Éducation pour promouvoir la collecte de données relatives aux droits de la personne dans les écoles publiques de l’Ontario.

 

Book Prev / Next Navigation