Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Dialogue sur le zonage avec Toronto

Page controls

Page content

À la fin de 2009, la commissaire en chef Barbara Hall s’est présentée devant le comité de l’aménagement et de la gestion de la croissance de la cité de Toronto pour communiquer les observations de la Commission au sujet du nouveau règlement de zonage proposé par la ville. Ce règlement de zonage est très important parce que c’est le premier règlement de zonage harmonisé depuis le fusionnement des municipalités qui a donné naissance à l’actuelle cité de Toronto, et il pourrait soit créer des possibilités de logement soit ériger des obstacles au logement pour de nombreuses personnes vulnérables de Toronto.

Nous nous inquiétons du fait que le règlement proposé ne permettra pas certains types de logements dans tous les quartiers résidentiels de la ville. Des obstacles semblent persister pour ce qui est des foyers d’accueil en cas d’urgence et des foyers de soins en établissement. Toute décision visant à exclure de tels établissements doit être rigoureusement fondée sur de solides raisons de planification urbaine, et non sur des préjugés négatifs concernant les personnes qui pourraient y vivre.

Un autre aspect préoccupant du règlement proposé est le fait que les immeubles doivent avoir cinq ans avant de pouvoir être utilisés comme foyers communautaires pour les personnes âgées, ce qui signifie qu’il est impossible de construire des immeubles neufs pour y établir des foyers pour personnes âgées.

Nous encourageons également la ville à réexaminer la question de la distance minimale de séparation. Lorsqu’on vise l’aménagement de quartiers inclusifs, ces exigences pourraient limiter le nombre de sites pouvant être aménagés et empêcher les promoteurs d’exploiter des lieux présentant pourtant des conditions idéales pour la construction de logements – au détriment de bien des gens qui ont des besoins pressants en matière de logement.

La Commission examinera les versions révisées du règlement municipal lorsqu’elles seront rendues publiques.

Book Prev / Next Navigation