Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Élargissement des horizons de l’intervention en matière de santé mentale

Page controls

Page content

Tout en élaborant un plan relatif aux droits fondamentaux des personnes ayant des troubles mentaux, nous avons déployé des efforts l’an dernier pour établir des partenariats et joindre notre voix à celles d’autres organismes en participant à d’importants débats et activités sur les questions de santé mentale à l’échelle de l’Ontario. Par exemple :

  • Nous avons fait connaître nos points de vue sur les droits de la personne et la santé mentale dans le cadre de deux consultations provinciales – celle du ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) portant sur la stratégie de santé mentale et celle du Comité spécial de la santé mentale et des dépendances.
  • Nous avons eu des entretiens avec le comité consultatif du MSSLD contre la stigmatisation et la discrimination.
  • Nous avons établi un partenariat avec la Commission de la santé mentale du Canada.
  • Nous avons présenté des exposés sur les questions de santé mentale et de toxicomanie et parlé à de nombreuses personne en divers endroits comme l’Université de Windsor, l'Association canadienne pour la santé mentale (Windsor), l'Association canadienne pour la santé mentale (Toronto), le programme P.U.S.H. de l’Armée du Salut et la manifestation Mad Pride Week (Toronto).
  • Nous avons publié un guide provisoire intitulé Vérification des dossiers de police aux fins du recrutement dans le secteur des personnes vulnérables pour faite suite à un règlement convenu avec la Commission de services policiers de Toronto; nous avons également discuté de la communication des renseignements concernant la santé mentale avec la coalition de vérification des dossiers de police concernant la santé mentale, une coalition formée du Centre de toxicomanie et de santé mentale, du programme de services juridiques communautaires, de l’Ontario Association of Patient Councils et du Bureau de l'intervention en faveur des patients des établissements psychiatriques.
  • Nous avons eu des entretiens avec la Commission de la santé mentale du Canada et l’Association des chefs de police de l'Ontario au sujet de lignes directrices sur les vérifications des dossiers; nous avons écrit au procureur général pour lui faire part de nos inquiétudes concernant les vérifications des dossiers de police des jurés éventuels.

Book Prev / Next Navigation