Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Une ordonnance pour les droits de la personne en médecine

Page controls

Page content

En 2008, l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario a rédigé une politique en matière de droits de la personne à l’intention de ses membres. Dans sa politique, l’Ordre a intégré certains points que la Commission avait évoqués au cours de discussions antérieures sur ses lignes directrices relatives audébut et à la fin de la relation entre le médecin et son patient.

L’Ordre demande aux médecins de veiller à ce que leurs politiques, pratiques et décisions soient dépourvues de préjugés et discrimination. Cette politique ne force pas les médecins à fournir des services au-delà de leurs connaissances cliniques. Elle leur indique qu’ils ne peuvent pas choisir de fournir un service à certaines personnes, et pas à d’autres, à cause de motifs énoncés dans le Code. Lorsque des patients ont besoin de soins qui sortent de la compétence du médecin, la Commission encourage les médecins à leur dispenser des soins de base et à les renvoyer vers des spécialistes pour leurs autres besoins.

L’Ordre leur conseille aussi de ne pas prendre de décisions professionnelles motivées par des croyances morales ou religieuses personnelles, d’une manière qui aurait un impact discriminatoire sur les personnes protégées par le Code.

La Commission a collaboré avec l’Ordre à la révision du processus d’accréditation pour les médecins étrangers et continuera à promouvoir des services médicaux respectueux, inclusifs et non-discriminatoires. 

Book Prev / Next Navigation