Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Annexes

Page controls

Page content

Liste des commissaires

Barbara Hall, B.A, LL.B, Ph.D (hon.)
Commissaire en chef

Barbara Hall a été nommée commissaire en chef de la Commission ontarienne des droits de la personne le 28 novembre 2005, après une carrière de plus de 30 ans comme travailleuse communautaire, avocate et politicienne municipale. Elle a siégé comme conseillère municipale pendant trois mandats à partir de 1985 et comme maire de Toronto de 1994 à 1997. De 1998 à 2002, elle a dirigé la Stratégie nationale sur la sécurité communautaire et la prévention du crime du gouvernement fédéral et elle a été membre du comité de prévention du crime de l’Association canadienne des chefs de police. Mme Hall a également exercé le droit en matière criminelle et familiale, elle a été membre de l’Équipe des résultats dans le domaine de la santé du ministère de la Santé et elle a donné des conférences à l’échelle nationale et internationale sur les questions urbaines et sociales. Elle a démontré des qualités remarquables pour rassembler des groupes divers dans le but d’édifier des communautés fortes et sûres.

Keith C. Norton, Q.C., B.A., LL.B.
Commissaire en chef

Keith Norton a été commissaire en chef de la Commission ontarienne des droits de la personne du 17 juillet 1996 au 16 octobre 2006. Éducateur et avocat de formation, M. Norton a fait des études de droit à l’université Queen’s à Kingston et détient un diplôme en pédagogie de l’Ontario College of Education, aujourd’hui la faculté de l’éducation de l’université de Toronto. Il a exercé la profession d’avocat spécialisé en droit pénal et en droit de la famille à Kingston et il a enseigné aux paliers secondaire et postsecondaire.

M. Norton a été tour à tour ministre des Services sociaux et communautaires, adjoint parlementaire du Trésorier de l’Ontario et ministre de l’Économie et des Affaires intergouvernementales, ministre de la Santé, ministre de l’Éducation et ministre des Collèges et Universités au gouvernement de l’Ontario.

Entre 1981 et 1983, alors qu’il détenait le portefeuille de l’Environnement, M. Norton a été le premier membre d’un conseil des ministres canadien à témoigner devant un comité du Sénat américain. Tout au long de sa carrière, M. Norton s’est fait le champion des personnes handicapées, des personnes âgées et des personnes défavorisées. Il a également participé à plusieurs enterprises commerciales.

M Norton est un ancien président du Tribunal des droits de la personne du Canada.

Evangelista (Ivan) Oliveira
Commissaire en chef intérimaire

Ivan Oliveira a assumé à titre intérimaire les fonctions de commissaire en chef du 17 octobre au 27 novembre 2005. Courtier en valeurs immobilières et éducateur de profession, Ivan Oliveira est membre du Brampton Real Estate Board depuis plus de 25 ans. Il en a présidé de nombreux comités (relations publiques, discipline, questions politiques, arbitrage, adhésions, finances, déontologie et appels) et en assumé la présidence en 1987. Très engagé dans la communauté portugaise, il est le fondateur de la Portuguese Community School of Brampton où il surveille et met en oeuvre le programme d'études. Il a enseigné le portugais dans des écoles secondaires de l'Ontario. Dans le cadre du programme des langues internationales, il lui incombait de surveiller et d'évaluer des moniteurs enseignant quatorze langues. M. Oliveira occupe aussi à temps partiel les fonctions d'arbitre à la Commission de révision de l'évaluation foncière du ministère du Procureur général, où il préside des cas portant sur l'évaluation foncière de biens immeubles. Il a siégé aux conseils exécutifs de plusieurs organismes. Il a été lauréat de plusieurs prix, dont la Médaille du jubilé de la reine en 2002. Il a été nommé à la Commission ontarienne des droits de la personne en 2003.

Jeanette Case

Jeanette Case a été nommée à la Commission ontarienne des droits de la personne en 2003. Elle a aussi été membre de la Commission de révision de l'évaluation foncière du ministère du Procureur général, où elle était arbitre à temps partiel dans les cas portant sur l'évaluation foncière de biens immeubles. Titulaire de certificats en économie, en histoire économique et en droit constitutionnel britannique du Leicester College of Arts and Technology (Angleterre), Mme Case a aussi étudié la sociologie et la psychologie à la section hors faculté de l'University of Leicester et a obtenu un diplôme d’études générales en arts et en sciences. Elle a travaillé pendant des années comme spécialiste des actes translatifs de propriété et examinatrice de titres de propriété et a animé des séances d'orientation et de formation sur la recherche de titres dans des collèges communautaires. Elle a été bénévole à Silent Voice, à la Société canadienne du cancer, à St. Christopher House, au programme de popote roulante (Meals on Wheels) et au Baycrest Centre for Geriatric Care.

Pierre Charron

Bien connu et très respecté dans le milieu communautaire et des affaires pour son professionnalisme et ses compétences en qualité d’avocat, de chef de projet et de chef d’équipe, Pierre Charron exerce le métier d’avocat depuis 19 ans. M. Charron est avocat-conseil principal au sein de son propre cabinet, de même que président de Charron Human Resources Inc., où il travaille dans le domaine de la prévention du harcèlement et de la résolution de conflits depuis neuf ans. Parmi les points saillants de sa carrière, mentionnons qu’il a offert une formation en prévention du harcèlement à plus de 10 000 personnes ainsi que mené et supervisé plus de 100 enquêtes en matière de harcèlement pour plusieurs ministères du gouvernement du Canada. Il est membre de l’Association du Barreau canadien, du Barreau du Haut-Canada, de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario, du Club Richelieu de Rockland, du Rockland Optimist Club, des Chevaliers de Colomb, de la Chambre de commerce de Rockland et de la Légion canadienne royale. M. Charron a également assumé les fonctions de conseiller municipal. Il a été nommé à la Commission ontarienne des droits de la personne en juin 2005.

Vivian Jarvis

Membre fondateur et ancienne présidente du bureau de l'Association canadienne pour la santé mentale de sa ville, Vivian Jarvis est extrêmement active au sein de sa communauté, à titre de présidente des dames auxiliaires du Stratford General Hospital, comme membre de Neighbourlink et comme marguillière de sa paroisse. Elle a aussi effectué des visites pastorales à des détenus dans les prisons d'Ottawa et de Hamilton. Conseillère municipale de la ville de Stratford, Mme Jarvis a aussi travaillé dans des bureaux de circonscription de députés provinciaux et fédéraux et s'est présentée aux élections législatives en Ontario. Elle a été nommée à la Commission ontarienne des droits de la personne en 2003.

Fernand Lalonde

Fernand Lalonde a pris sa retraite de la fonction publique fédérale en 2001 après une carrière remarquable : il a servi en tant que secrétaire général du Conseil national mixte de l’Administration publique fédérale, directeur général du service des appels et des enquêtes de la Commission de la fonction publique du Canada, directeur des services du personnel, Musées nationaux du Canada, et a occupé d’autres postes au sein d’Environnement Canada, de Parcs Canada, de Santé et Bien-être social et de Douanes et Accise. Il est titulaire d’un baccalauréat en économie et en mathématiques de l’Université d’Ottawa, d’un certificat en méthodes substitutives de règlement de différends et a fait des études supérieures en psychologie, en relations du travail et en développement organisationnel. En sa qualité de conseiller, M. Lalonde offre des services en matière de relations syndicales-patronales et de règlement de différends à des organisations aussi diverses que le Bureau du Commissaire à la magistrature fédérale, Services correctionnels Canada, DRHC, Travaux publics Canada et l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada, pour n’en citer que quelques-unes. Il a été nommé à la Commission ontarienne des droits de la personne en mai 2005.

Judith-Ann Manning

Judith-Ann Manning est présidente de Manning Consultants, un cabinet de consultation en aménagement pour accès facile qui se spécialise dans les questions d'accessibilité pour les personnes handicapées. Elle a fait des études de criminologie et de droit à l'université de Toronto. Mme Manning, qui a une longue expérience du bénévolat, est actuellement coordonnatrice du comité d'accessibilité en fauteuil roulant de l'université de Toronto et a déjà été présidente du comité consultatif de North York pour les personnes handicapées, présidente du conseil d'administration du Centre for Equality Rights in Accommodation, et vice-présidente du conseil consultatif sur l'accessibilité des transports de la Commission des transports de Toronto. Elle est également membre amie du sous-comité sur les transports accessibles et la mobilité (A1E09) de l'initiative de Transports Canada portant sur l'accessibilité des transports. Mme Manning a été membre de la Commission de février 2000 jusqu’au 18 février 2006.

Christiane Rabier

Christiane Rabier a été nommée commissaire en avril 1999. Titulaire d'un doctorat de l'université de Nice-Sophia-Antipolis, Mme Rabier a fait sa maîtrise à l'Université de Montréal et étudié le droit public à l'université de Montpellier, en France. À l'heure actuelle, elle est directrice du département des sciences politiques et vice-doyenne des sciences sociales et des humanités à l'Université Laurentienne de Sudbury.

Mme Rabier joue un rôle actif au sein de la collectivité francophone de Sudbury et a participé à l'élaboration d'un programme visant à encourager les femmes francophones à faire des études postsecondaires. Elle a également été conseillère auprès de TV Ontario dans le domaine de l'éducation permanente. Mme Rabier a été bénévole pour les Jeux olympiques spéciaux du Canada en 1998 et l'Opération Nez-rouge en 1999.

Ghulam Abbas Sajan

Ghulam Abbas Sajan a servi en tant que vérificateur principal pour le Secrétariat du Conseil de gestion du gouvernement de l’Ontario de 1975 à 1999, où il a, entre autres, assumé la responsabilité des vérifications et des enquêtes au sein du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. En 2005, il s’est vu décerner un Prix d'excellence pour l'ensemble des réalisations par la fonction publique de l’Ontario, Club du quart de siècle. Auparavant, il avait travaillé pour le compte de KPMG en Ouganda et au Royaume-Uni. Il joue un rôle actif au sein de la communauté islamique chiite, ayant assumé les fonctions de président de l’Islamic Shi’a Ithna-asheri Jamaat of Toronto. M. Sajan est directeur de l’Association of Progressive Muslims of Ontario et participe à des activités interconfessionnelles, notamment en sa qualité de coprésident du groupe Mosaic qui représente et favorise le dialogue entre des groupes variés : bouddhistes, chrétiens, hindous, juifs, musulmans, sikhs et zoroastriens. Il est actif au sein d’organisations offrant des services aux personnes âgées et soutient des projets de logement à prix abordable de même que le programme Out of the Cold (pour lequel il a reçu une médaille du jubilé de la Reine). Il a également mis sur pied un programme de parrainage d’enfants et siège actuellement au comité des relations interraciales de Markham. En 2001, le gouvernement du Canada lui a remis un prix en reconnaissance de sa contribution et de ses services exceptionnels en tant que bénévole. M. Sajan a été nommé à la Commission ontarienne des droits de la personne en mai 2005.

Reginald Stackhouse

Auteur de neuf ouvrages et de plus de 400 articles de journaux, de magazines et de revues professionnelles, M. Stackhouse est professeur émérite et chercheur principal au Collège Wycliffe de l'Université de Toronto. Il est titulaire d'un doctorat en théologie historique de l'université Yale, d'une maîtrise en économie politique de l'Université de Toronto et diplômé honoraire de trois collèges, en plus d'être chanoine de la cathédrale St. James de Toronto. Ancien député fédéral, M. Stackhouse a siégé à la Chambre des communes la durée de deux mandats, période pendant laquelle il a assuré la présidence du Comité permanent des droits de la personne, a représenté le Canada à l'Assemblée générale des Nations Unies et a été délégué au Comité des droits de l'homme et des droits des réfugiés de l'ONU. Il a également été commissaire de la Commission canadienne des droits de la personne, président du conseil d'administration du Collège d’arts appliqués et de technologie Centennial et, par la suite, membre du Conseil ontarien des affaires collégiales. Plusieurs prix lui ont été décernés, dont la Médaille du Jubilé de la reine en 2002. M. Stackhouse a été nommé à la Commission ontarienne des droits de la personne en 2003.

Bhagat Taggar

Bhagat Taggar est un homme d’affaires qui possède d’excellents états de service au sein de la collectivité. Il est ingénieur breveté (R.-U.) et ingénieur en Ontario. Le fait qu’il ait travaillé dans différentes parties du monde, notamment en tant que conseiller municipal et régional, administrateur scolaire et vice-président d’un comité des relations interraciales au Royaume-Uni et en tant qu’ingénieur au Zimbabwe, lui a donné une compréhension unique d’une variété de cultures différentes. Au Canada, il a occupé le poste de président du Council of South Asians of Ontario et de Panorama India, a été membre du Lion’s Club et professeur d’ingénierie au Collège Centennial, en plus d’être propriétaire de sa propre entreprise. Il a reçu la médaille du Jubilé de la Reine en reconnaissance de ses services à la collectivité en 2002 et est membre du service de conférenciers de l’Institut du Dominion. M. Taggar a été nommé à la Commission ontarienne des droits de la personne en mai 2005.

Richard Théberge

Richard Théberge a été nommé à la Commission en février 2002. Avocat de formation, M. Théberge travaille comme analyste des politiques et conseiller dans le domaine de l’accessibilité pour les personnes handicapées. Il a occupé plusieurs postes de haut rang au sein du gouvernement fédéral, où il a été chargé de l'analyse et de l'élaboration de politiques en rapport avec le droit des affaires et le droit des sociétés. M. Théberge a fait du bénévolat au sein de nombreux organismes oeuvrant pour la jeunesse et les personnes handicapées. Présentement, M. Théberge agit comme vice-président du Centre de vie autonome d’Ottawa. Reconnu par le Centre Jules Léger à Ottawa comme patron des personnes sourdes, M. Théberge a par ailleurs été nommé membre honoraire à vie du Conseil canadien des laboratoires indépendants en remerciement de ses années de travail pour le compte de l'industrie des laboratories indépendants.

Book Prev / Next Navigation