Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

8. Harcèlement et milieu empoisonné

Page controls

Page content

Le Code interdit le harcèlement fondé sur l’âge. On entend par harcèlement le fait pour une personne de faire des remarques ou des gestes vexatoires lorsqu'elle sait ou devrait raisonnablement savoir que ces remarques ou ces gestes sont importuns. L’expression « devrait raisonnablement savoir » apporte un élément objectif à ce critère.

En outre, le Code interdit la création d’un milieu empoisonné. Un milieu empoisonné est une forme de discrimination et peut découler d’un seul incident. Il peut découler des commentaires ou des gestes de n’importe quelle personne, quel que soit son statut. Il peut même s’agir de commentaires ou de gestes qui ne visent pas une personne en particulier.

Les plaisanteries et commentaires continuels et les propos désobligeants au sujet des personnes âgées dans un milieu de travail ou un établissement de services peuvent constituer un harcèlement ou créer un milieu empoisonné pour les personnes âgées en faisant en sorte qu’elles se sentent mal à l’aise, menacées ou importunes.

Exemple : Un travailleur âgé se fait souvent appeler « le pépère » par ses collègues de travail qui le taquinent au sujet de son âge et des troubles de santé perçus associés au vieillissement. Il s’éloigne lorsque cela se produit et de temps à autre il dit à ses collègues que ces propos ne l’amusent pas. Lorsqu’il fait part de la situation à son chef de service, ce dernier lui dit de ne pas s’en inquiéter, que « c’est seulement pour s’amuser, puisque nous devrons tous vieillir un jour. »

Même si certains semblent croire que les propos et les gestes portant sur l’âge sont moins offensants que ceux qui ont trait aux autres motifs de discrimination énoncés dans le Code, il existe des situations où ils peuvent avoir les mêmes effets préjudiciables pour les personnes visées. Il importe de se rappeler que, pour qu’il y ait harcèlement, la personne qui harcèle doit savoir ou devrait raisonnablement savoir que son comportement est importun, ce qui est déterminé selon la perspective d’une « personne raisonnable », ce qui comprend la perspective de la personne qui subit le harcèlement.

Book Prev / Next Navigation