Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Annexe C : Exemple de politique en matière de code vestimentaire non discriminatoire

Page controls

Page content

Voici des exemples de descriptifs d’un code vestimentaire non discriminatoire d’après des codes vestimentaires déjà en vigueur dans des restaurants ontariens, comprenant une variété de styles et de degrés de formalité. Remarque : tous les postes offrent la possibilité de porter un pantalon.

Sous chaque option qu’elles décident d’autoriser, les entreprises peuvent stipuler des lignes directrices concernant la couleur, la provenance, le style, la matière et/ou les motifs, par exemple, et la façon dont le vêtement peut être porté (possibilité de retrousser les manches ou le bas du pantalon, limites de longueur des jupes ou des shorts, restrictions saisonnières, etc.).

Serveurs et serveuses, hôtes et hôtesses, barmans et barmaids et/ou responsables :

Hauts :

Option 1 : chemise ou chemisier boutonné(e), propre et repassé(e), qui ne dépasse pas

Option 2 : chemise habillée ou blouse propre et repassée avec ourlet tailleur

Option 3 : haut/chandail habillé

Option 4 : robe

Couches supplémentaires :

Option 1 : gilet (avec chemise habillée ou chemisier qui ne dépasse pas)

Option 2 : veste de sport ou blazer

Option 3 : cardigan, chandail ou veste

Bas :

Option 1 : pantalon droit et/ou jean

Option 2 : jupe noire (par exemple, « pas plus de 3,75 cm [1 ½ po] au-dessus du genou »)

Sous-vêtements :

Option 1 : chaussettes

Option 2 : (avec une jupe ou une robe) collants, bas ou chaussettes - facultatif

 

Membres du personnel en contact avec la clientèle :

Hauts : chemises ou chemisiers à manches courtes ou longues au logo de l’entreprise

Bas :

Option 1 : pantalon noir/jean en denim indigo, etc.

Option 2 : short de ville noir (en été)

Option 3 : kilt au logo de l’entreprise avec broche et chaussettes/bas/collants

Chaussures :

  • Chaussures de ville noires, cirées, en cuir, avec semelle antidérapante. La chaussure doit couvrir les orteils et le talon.
  • Chaussures de ville noires, avec semelle de 1,25 cm (½ po) minimum. Le talon doit être défini. Pas de chaussures à bout carré ou trop pointu, ni de chaussures qui ne tiennent pas bien au pied.
  • Précisez si besoin, par exemple : « Le talon, le cas échéant, ne doit pas mesurer plus de 6,25 cm (2,5 po).

Accessoires :

Les ceintures peuvent/doivent être portées avec un pantalon. Précisez si besoin :

  • la couleur et la matière (unie, non ornementale, sans logo, etc.);
  • l’aspect de la boucle (couleur, non ornementale, simple, sans strass, etc.).

Bijoux (précisez le caractère facultatif)

  • Donnez éventuellement des lignes directrices ou recommandations concernant le style, la couleur, la taille ou le nombre.
  • Mentionnez les exceptions, comme les alliances ou les bracelets d’alerte médicale, et la possibilité de formuler des demandes d’adaptation.

Accessoires de coiffure (précisez le caractère facultatif). Indiquez si besoin :

  • qu’ils peuvent être ornementaux (certaines entreprises parlent d’« exprimer sa personnalité »);
  • qu’ils doivent être discrets par leur taille et leur couleur (par exemple, indiquez que les accessoires « devraient être de couleur neutre », « de couleur similaire à la chevelure », « argentés ou dorés », « aux couleurs de l’enseigne », etc.).

Apparence personnelle

  • Les cheveux doivent être propres et coiffés. Ajoutez si besoin :
    • La couleur des cheveux (ou de la majeure partie des cheveux) doit présenter une nuance naturelle, plutôt qu’une couleur vive (par exemple, …).
    • Les cheveux longs (par exemple « en dessous des épaules ») doivent être attachés pour des raisons sanitaires.
    • Voir la rubrique Accessoires concernant les accessoires de coiffure.
  • Ongles : propres et manucurés.
    • Le vernis à ongles, le cas échéant, ne doit pas être écaillé.
    • Ajoutez des précisions si besoin, par exemple « teinte neutre » ou « les couleurs autorisées sont les suivantes… » ou « pas de couleurs voyantes » (par exemple…).
  • Maquillage (précisez le caractère facultatif)
    • Le maquillage, le cas échéant, devrait être… (par exemple, « maquillage de jour », « discret ou sans couleur trop marquée », « léger et en accord avec votre teint naturel », etc.).

Demandes d’adaptation et plaintes

  • Vous pouvez commencer par affirmer l’engagement de l’entreprise à respecter la législation en matière de droits de la personne, d’emploi, de santé et de sécurité, ainsi que les autres textes législatifs pertinents.
  • Toute personne qui rencontre un problème sur son lieu de travail, y compris en cas de discrimination ou de harcèlement, ou qui a besoin d’une adaptation relative au code vestimentaire ou à une autre question, peut procéder comme suit :
    • porter le problème à la connaissance du chef de quart, du responsable de site, du propriétaire/franchisé;
    • si cela n’aboutit pas ou n’est pas possible, porter le problème à la connaissance du service des ressources humaines ou du siège social.
  • Indiquez les coordonnées correspondantes.
  • Pour en savoir plus, consultez le guide de la CODP Les droits de la personne au travail.

 

Book Prev / Next Navigation