Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Parce qu'on Importe! Étapes de la consultation (fiche)

Page controls

Page content

Parce qu’on Importe! Rapport de la consultation sur les droits de la personne, les troubles mentaux et les dépendances

Voici certaines des étapes clés de la plus vaste consultation de l’histoire de la CODP :

  • En 2009, en raison de préoccupations répandues relativement au respect des droits fondamentaux des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et des dépendances, la CODP a inclus la santé mentale au nombre de ses priorités.
     
  • En 2009, la CODP a élaboré et publié un document de consultation, obtenu des mémoires écrits et mené des entrevues détaillées. Cela a mené à une consultation plus vaste en 2010-2011, qui comprenait :
  • des entrevues détaillées
  • des groupes de discussion
  • des tables rondes à Toronto, Windsor, Ottawa et North Bay (séances privées à l’intention de personnes aux prises avec des troubles mentaux
  • ou des dépendances et séances publiques à l’intention de personnes aux prises avec des troubles mentaux ou des dépendances, des personnes qui interviennent en leur nom, des fournisseurs de logements et de services, des membres des familles, des employeurs et d’autres intervenants)
  • des mémoires écrits
  • des sondages anonymes remplis de façon électronique ou soumis par la poste.
     
  • Plus de 1 500 personnes et organisations ont fait des présentations orales ou soumis des mémoires écrits, y compris environ 1 000 personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou des dépendances.
  • Beaucoup de groupes communautaires ont aidé en animant des séances, en transmettant les sondages à leurs membres et en nous avisant de la meilleure façon de consulter des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou des dépendances. 
     
  • Nous avons obtenu le point de vue de personnes aux prises avec une dépression, des troubles anxieux, un trouble bipolaire, des troubles de l’alimentation, des dépendances aux drogues ou à l’alcool, la schizophrénie, une dépression du post-partum, des troubles de la personnalité limite ou des handicaps multiples. Nous avons aussi obtenu celui de personnes qui interviennent en leur nom et de membres de leurs familles
     
  • De plus, des particuliers et des groupes représentant des personnes handicapées, dont celles qui ont des démences, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Huntington, et des personnes ayant des troubles du développement, comme le trouble du spectre de l’autisme et l’ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale, nous ont offert leur perspective.