Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

6. Engagements pris dans le cadre de l’enquête sur les pécheurs Canadiens d’origine Asiatique

Page controls

Page content

 

Organisme

Garanties proposées

Ententes

Measures/initiatives antiracists prises*

1

Association des municipalités de l'Ontario (AMO)

  1. Dans le cadre des recherches du Comité de l’immigration sur les pratiques exemplaires pour créer des « communautés accueillantes », ajouter des recherches sur la façon dont les communautés peuvent éliminer le racisme et les actes motivés par la haine.
  2. Lors d’une conférence, attirer l’attention sur la façon proactive dont ont agi certaines communautés à l’occasion d’incidents racistes, en prenant comme exemple celui visant des pêcheurs canado-asiatiques.
  1. Parmi un vaste éventail de questions, un des éléments des recherches portera sur le racisme, la sensibilisation aux réalités culturelles, la discrimination et la haine.
  2. Discutera dans le cadre d’une conférence-atelier des « communautés accueillantes », la façon dont une localité a réagi lors d’un incident de discrimination motivé par la haine, en prenant comme exemple les attaques contre les pêcheurs.
  • À titre de membre du comité consultatif des services de police, l’AMO étudie de concert avec les partenaires sectoriels les recommandations concernant les services de police et les services aux victimes dans le rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux afin de déterminer comment les mettre en oeuvre.
         

2

Cité de Kawartha Lakes

  1. Devenir membre de la CMARD (Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination).
  2. Faire une déclaration sur le site Web de la ville à propos des incidents. Indiquer clairement dans un message fort que le racisme n’est pas toléré.
  1. Proposera au conseil municipal de se joindre à la CMARD.
  2. Affichera une déclaration sur le site Web de la ville à propos des incidents et y condamnera le racisme et la discrimination.
  3. Remettra aux médias asiatiques au début de la saison de pêche une déclaration ou un éditorial qui présentera Kawartha Lakes comme une localité accueillante, dans laquelle la discrimination est une question que l’on traite très sérieusement.
  4. Travaillera en collaboration avec la Police provinciale pour cerner les problèmes et lui demandera de faire davantage sentir sa présence dans la communauté.
  5. Se procurera des renseignements sur le financement d’initiatives locales, éventuellement pour des initiatives visant les jeunes, auprès des organismes communautaires.
  • Le conseiller municipal de la cité de Kawartha Lakes a participé à la conférence de presse sur les attaques contre les pêcheurs du Comité des relations raciales. Le maire a fait une déclaration. La municipalité a publié des communiqués sur les incidents.
         

3

Cité de Peterborough

  1. Devenir membre de la CMARD.
  2. Faire une déclaration sur le site Web de la ville à propos des incidents. Indiquer clairement dans un message fort que le racisme n’est pas toléré.
  1. Proposera que la ville obtienne une subvention pour créer un programme pour aider les nouveaux arrivants.
  • Le comité des relations raciales (CRR) a tenu une conférence de presse sur les incidents
  • Le conseil municipal a accepté de devenir membre de la CMARD.
  • Le CRR a créé un groupe pour régler ce problème grâce entre autres à des activités de sensibilisation du public.
         

4

Village de Westport

  1. Devenir membre de la CMARD (Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination).
  2. Faire une déclaration sur le site Web de la ville à propos des incidents. Indiquer clairement dans un message fort que le racisme n’est pas toléré.

Aucune garantie obtenue

 
         

5

Ville de Georgina

  1. Devenir membre de la CMARD (Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination).
  2. Faire une déclaration sur le site Web de la ville à propos des incidents. Indiquer clairement dans un message fort que le racisme n’est pas toléré.
  3. Établir un comité des relations raciales.
  1. A établi un Comité des relations raciales
  • Le maire de Georgina a fait une déclaration dans laquelle il condamnait les incidents et a rencontré des groupes communautaires.
  • Le maire de Georgina a rencontré les conseils scolaires pour discuter du problème.
         

6

Police de la région de York (PRY)

La Commission et la PRY ont eu des entretiens sur :

  1. les autres possibilités pour sensibiliser le public aux crimes haineux, en particulier ceux contre les membres de la population canado-asiatique.
  2. les possibilités d’accroître l’accès aux services de police dans d’autres langues, hormis l’anglais et le français.
  1. Ajoutera au curriculum d’enseignement public sur les crimes haineux, qui est axé sur les jeunes, l’exemple des attaques contre des pêcheurs canado-asiatiques.
  2. Avisera les écoles que la police de la région de York est prête à offrir des services d’éducation sur la question.
  3. Demandera à parler de cette question devant les conseils de parents.
  4. A aidé la ville de Georgina à mettre sur pied un Comité des relations raciales et lui apporte régulièrement son soutien.
  5. Fera savoir dans des communiqués de presse et par d’autres moyens que la population peut contacter la police dans différentes langues pour déposer une plainte et qu’il n’est pas nécessaire d’avoir été soi-même la cible d’un crime pour contacter la police à propos d’un incident motivé par la haine.
  6. Ajoutera au programme annuel de certification des policiers sur les crimes haineux, l’exemple des attaques contre des pêcheurs canado-asiatiques.
  • La PRY a établi une Unité de lutte contre les crimes haineux et un Bureau de la diversité et des ressources culturelles.
  • La PRY a demandé à l’Unité de lutte contre les crimes haineux de faire enquête sur les attaques contre les pêcheurs.
  • La PRY a mis sur pied le « Projet Fisher », une opération d'infiltration.
  • Mettra sur pied au printemps 2008 le « Projet Safe Shores » pour accroître la sécurité de la population.
  • a PRY offre tous les ans aux policiers un programme de certification sur les crimes haineux.
  • Préparera une brochure sur la question.
  • La PRY surveille les incidents motivés par la haine, même s’ils ne débouchent pas sur des accusations.

*La CODP recommande que les policiers suivent un cours de formation d'appoint sur les crimes haineux avant le début de la saison de pêche.

         

7

Police provinciale de l'Ontario (OPP)

La Commission et la Police provinciale de l’Ontario ont eu des entretiens sur :

  1. les autres possibilités pour sensibiliser le public aux crimes haineux, en particulier contre les membres de la population canado-asiatique.
  2. les possibilités d’accroître l’accès aux services de police dans d’autres langues, hormis l’anglais et le français.
  1. Améliorera la formation sur les crimes haineux que reçoivent les policiers en faisant appel à des spécialistes. Ces derniers enseigneront certaines parties du cours sur les enquêtes criminelles à l’Académie de la police provinciale. L’Unité de lutte contre les crimes haineux s’entretiendra avec le Collège de police de l'Ontario pour trouver des moyens d’améliorer le curriculum à cet égard.
  2. Afin de sensibiliser les jeunes aux crimes haineux et aux actes motivés par la haine, l’Équipe d'enquête sur les crimes haineux de la Police provinciale ajoutera une discussion sur les attaques contre les pêcheurs dans son programme d’éducation du public. La Police provinciale se rendra dans les écoles ou dans les conseils scolaires des régions touchées pour les mettre au courant du matériel pédagogique disponible.
  3. En collaboration avec les partenaires communautaires/policier, préparera une brochure sur les crimes haineux et les attaques contre les pêcheurs. La brochure indiquera les services de police et les services d’appui aux victimes disponibles. Elle sera publiée en plusieurs langues et paraîtra pendant la saison de pêche 2008.
  4. Lorsque des incidents motivés par la haine sont signalés à la police, mais qu’il ne s’agit pas selon les critères d’actes criminels (p.ex., propos racistes), les agents de liaison affectés aux crimes haineux en feront un suivi et les surveilleront et orienteront les victimes vers les services voulus.
  5. Continuera à travailler de concert avec les partenaires communautaires (p.ex., Comité des relations raciales de Peterborough) sur cette question et la question des crimes haineux en général.
  • A mis sur pied l’Équipe d'enquête sur les crimes haineux et l’extrémisme, laquelle contribue à apprendre aux agents de la Police provinciale à reconnaître des crimes haineux, à recueillir des renseignements stratégiques et à dispenser des services d’enquête spécialisés.
  • Organise tous les ans à l’intention du personnel chargé de l'application de la loi une conférence sur les crimes haineux.
  • A lancé le Programme des agents de liaison affectés aux crimes haineux pour les agents de la Police provinciale de première ligne.
  • 72 agents de la Police provinciale surveilleront les crimes haineux et mèneront une enquête à leur sujet.
  • À la suite des recommandations du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, a aidé le Collège de police de l'Ontario à préparer le guide intitulé Responding to Hate Crime.
  • A aidé le MSCSC à produire une vidéo d’Échec au crime, conçue pour encourager le public à signaler les crimes haineux à la police.
  • Préparera une vidéo de formation sur le crime haineux pour les agents de la Police provinciale de première ligne.

* La CODP recommande que les policiers suivent un cours de formation d'appoint sur les crimes haineux avant le début de la saison de pêche.

         

8

Ministère des Richesses naturelles (MRN)

  1. Offrir des cours de formation aux agents chargés de l'application de la loi pour qu’ils comprennent bien ce qu’est le profilage racial et qu’ils sachent réagir face à des personnes qui déposent des plaintes fallacieuses se fondant sur la race.
  2. Examiner s’il est possible d’imposer des sanctions aux personnes qui ont commis contre des pêcheurs des actes de harcèlement fondés sur la race et d’autres motifs inscrits dans le Code.
  3. Collaborer avec la police pour coordonner dans les collectivités la présence des agents chargés de l’application de la loi du MRN, publier des avis sur toutes les agressions et donner des renseignements sur les endroits où téléphoner en cas d’agression.
  4. Afficher un message sur le site Web du MRN pour accueillir tout le monde à l’occasion de la nouvelle saison de pêche et transmettre un message sans appel en ce qui concerne la discrimination, message qui indiquera clairement que le braconnage et la pêche illégale ne sont pas le fait d’une seule communauté.
  5. Collaborer avec les organismes de pêcheurs et les comités des relations raciales communautaires pour lancer des initiatives de sensibilisation du public et combattre les a priori à propos de la pêche illégale.
  1. Offrira des séances de formation aux agents de conservation sur le profilage racial et sur la façon de réagir face à des plaintes fallacieuses se fondant sur la race. Insérera dans le cours de formation, à titre d’exemple, les attaques dont ont fait l’objet les pêcheurs. Le MRN travaillera en collaboration avec la CODP pour donner un aperçu du profilage racial, bien que la Commission n’ait jamais entendu parler de plaintes de profilage racial portées contre les agents du MRN.
  2. Le MRN collaborera avec la police pour coordonner la présence de ses agents chargés de l’application de la loi dans les collectivités, en particulier au début de la prochaine saison de pêche.
  3. Le MRN travaillera en collaboration avec le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration et d’autres ministères à la mise au point d’une stratégie de communication pour la saison de pêche 2008. Le MRN a publié le message suivant dans le guide des règlements de pêche 2008 (en chinois seulement):

« Nous devons également montrer le même respect à l’égard des autres pêcheurs, en acceptant les différences des uns et des autres tout en nous adonnant à une activité qui nous unit tous. »

  1. Le MRN travaillera en collaboration avec les organismes de pêcheurs et les comités des relations raciales communautaires pour lancer des initiatives de sensibilisation du public visant à combattre les idées qui prévalent à propos de la pêche illégale.
  • Élargira ses activités de rayonnement pour y inclure les pêcheurs de toutes les communautés canado-asiatiques, en plus des pêcheurs sino-canadiens.
  • Le MRN a commencé à travailler avec le Comité des relations raciales de Peterborough et la Commission du patrimoine chasse et pêche. Le MRN continuera à collaborer avec ces groupes, entre autres.

Remarque: La Commission continuera à collaborer avec le MRN à propos de son message antiraciste.

         

9

Ministère des Affaires civiques et de l’Immigration (MACI)

  1. Définir le rôle de leadership que le ministre et le ministère pourraient assumer sur cette question au niveau du gouvernement, en ayant les objectifs suivants à l’esprit
    1. promouvoir les engagements du gouvernement et faire rapport des résultats par rapport à l’enquête;
    2. exercer une influence sur les travaux d’élaboration des politiques gouvernementales et les encourager de façon à s’assurer que la diversité raciale et l’équité sont respectées et favorisées dans les initiatives du gouvernement;
    3. faciliter le dialogue entre ceux que le profilage racial inquiète et les fournisseurs de service des secteurs privé et public; ou appuyer les initiatives gouvernementales qui encouragent le dialogue entre ceux que le profilage racial inquiète et les fournisseurs de service des secteurs privé et public
    • mettre sur pied des activités de sensibilisation du public à la diversité raciale; ou appuyer des initiatives de sensibilisation du public à la diversité du gouvernement;
  2. Mettre au point une stratégie de communication qui sera annoncée au début de la saison de pêche (printemps 2008), stratégie dans laquelle les incidents et agressions signalés seront reconnus et dénoncés comme une forme de racisme et des actes motivés par la haine.
  3. Participer au lancement du rapport final de la Commission.
  4. S’assurer que les futures initiatives sur l’immigration du ministère des Affaires civiques ou les associations avec Affaires civiques et le Canada comprennent des éléments sur le racisme et les obstacles discriminatoires empêchant l’intégration et l’emploi.
  5. S’engager à collaborer avec le procureur général et les organismes locaux d’aide aux immigrants et à l’établissement à des programmes de lutte contre la discrimination et les crimes haineux
  1. Le ministère collaborera avec la FPO à une méthode unifiée, c’est-à-dire qu’il :
    1. collaborera avec d’autres ministères nommés dans l’enquête à la mise en place d’une démarche coordonnée pour donner suite aux résultats de l’enquête;
    2. continuera dans le cadre de son mandat à étudier des programmes et des politiques, à divers niveaux, pour s’assurer que la diversité raciale et l’équité sont respectées au gouvernement et par d’autres intervenants;
    3. a proposé d’entamer un dialogue avec la CODP sur le profilage racial pour mieux comprendre l’intention précise de cet engagement;
    4. continuera dans le cadre de son mandat à s’impliquer dans des activités de sensibilisation à la diversité raciale.
  2. Le ministère collaborera avec le MRN et d’autres ministères à la mise en place d’une stratégie de communication sur les agressions motivées par la haine.
  3. Le ministère étudiera ses critères d’admissibilité à une subvention et insérera dans les critères de financement et de prestation des programmes financés une clause encourageant la diversité et la lutte contre le racisme, et s’efforcera de faire avancer cette question auprès de Citoyenneté et Immigration Canada dans le cadre de projets conjoints.
  4. Se joindra au Comité interministériel sur les crimes haineux. Travaillera en collaboration avec des organismes d’aide aux immigrants et à l’établissement pour trouver des moyens de dépister et d’aider les victimes de discrimination et de crimes haineux, dans la mesure de leurs ressources.
  • Le MACI appuie un certain nombre d’initiatives en vue d’accroître la diversité et l’égalité. La Commission continuera à collaborer avec le MACI à des activités sur la lutte contre le racisme et sur l’élimination des obstacles auxquels se heurtent les personnes appartenant à des groupes racisés.
         

10

Ministère du Procureur général
(MPG)

  1. Faire preuve de leadership à propos de cette question en accordant une haute priorité à la mise en oeuvre des recommandations énoncées dans le rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux.
  2. Débloquer tous les ans des subventions pour aider les services communautaires voulus qui s’occupent de victimes de crime haineux. S’engager à collaborer avec d’autres ministères à des initiatives visant à aider les victimes.
  3. Demander avec instance au définition standard de « crimes haineux » et d’« incidents motivés par la haine » dans toutes les institutions publiques et l’encourager à ajouter d’autres infractions motivées par la haine dans le Code criminel.
  4. Veiller à ce que tous les procureurs de la Couronne, dans toutes les régions, reçoivent une formation pour pouvoir reconnaître les crimes haineux et poursuivre la procédure en conséquence. Insérer dans le cours de formation, à titre d’exemple, les attaques dont ont fait l’objet les pêcheurs.
  5. S’engager à divulguer les progrès réalisés dans la mise en oeuvre des recommandations du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux.
  6. Demander à des représentants du MPG de siéger, le cas échéant, à des comités des relations raciales communautaires pour comprendre les obstacles qui empêchent de signaler les incidents à la police et d’avoir accès aux services d’aide aux victimes.
  7. Travailler de concert avec la CODP (et le MSCSC) pour lancer une campagne de marketing social de grande envergure sur les incidents liés à la haine et à la partialité dans la vie quotidienne (Rec. 7.1 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux)
  8. Travailler de concert avec la CODP (et le MSCSC) pour préparer à l’intention du public de l’information et des ressources sur les droits des victimes, le processus et les procédures à suivre pour signaler des crimes et incidents motivés par la haine, et intervenir dans les langues voulues (Rec. 7.3 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux);
  9. Entreprendre de concert avec la CODP (et le MSCSC) un examen de la couverture dans les médias pour déterminer le rôle que ces derniers peuvent jouer pour éduquer et sensibiliser le public aux actes motivés par la haine (Rec. 7.4 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux)
  10. Modifier le règlement de l’Ontario 456/96 pour s’assurer qu’une personne déclarée coupable de tout crime haineux est responsable envers sa victime des troubles émotionnels et préjudices corporels découlant du crime, conformément à l’article 3 de la Déclaration des droits des victimes, et déposer un projet de loi pour que la Charte des droits des victimes d’actes criminels prévoie que toutes les victimes d’un crime haineux sont présumées avoir souffert de troubles émotionnels (Rec. 6.7 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux).
  1. Le MPG a indiqué qu’il prenait les devants à propos de cette question en créant et en coordonnant un comité interministériel pour mettre en oeuvre les recommandations du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux.
  2. Le personnel du ministère a des réunions avec le personnel du ministère des Affaires civiques et du ministère des Richesses naturelles pour intervenir dans le dossier des pêcheurs asiatiques.
  3. Le ministère évalue les résultats et le succès des initiatives sur le crime haineux afin de déterminer l’ampleur à donner aux programmes de subventions communautaires
  4. Formera davantage de procureurs de la Couronne à la question des crimes haineux.
  5. Des représentants du MPG siégeront, le cas échéant, à des comités des relations raciales communautaires.
  6. Étudiera la recommandation 6.7 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux.
  7. Collaborera étroitement avec le personnel de la CODP, en cas utile, à une campagne de marketing social, c’est-à-dire préparera des documents d’information et des ressources sur les droits des victimes et sur les rôles des organismes médiatiques.
  • Lors d’une réunion fédérale-provinciale-territoriale, les sous-ministres ont demandé aux représentants officiels d’étudier diverses possibilités pour rehausser le statut du crime haineux dans le Code criminel.
  • A commencé à offrir des cours de formation sur des cas de crimes haineux au personnel des services d’aide aux victimes. La stratégie de formation et le curriculum de la province seront offerts au cours des deux prochaines années.
  • Dans le cadre du programme de subventions, a financé des outils et des modèles de déclarations des victimes. Le Secrétariat ontarien des services aux victimes révisera ses programmes et ses services d’aide aux victimes pour que les victimes autochtones, les victimes de divers groupes et les collectivités touchées par des incidents motivés par la haine puissent y avoir un meilleur accès et améliorer le système d’intervention.
  • Selon une approche progressive, offrira des séances de formation au personnel des services d’aide aux victimes pour les sensibiliser au dossier des victimes de crimes haineux et améliorer les services.
  • Les victimes de crimes haineux auront droit à des services prioritaires dans le cadre du programme de services d’aide aux victimes basés dans les tribunaux.
  • A octroyé des subventions totalisant 1,35 millions $ à 23 organismes pour des projets de lutte contre la haine. Le programme de subventions prend fin en 2008.
  • Le MPG a inclus les victimes de crimes haineux dans son Programme d'intervention rapide auprès des victimes, programme qui offre une intervention d'urgence et une aide financière tout de suite après un crime.
  • A mis à jour la politique sur les poursuites pour refléter l’évolution de la procédure et tenir compte de l’environnement social actuel et des actes motivés par la haine.

*On décrit dans cette colonne les mesures prises par des organismes ou des municipalités en réponse aux incidents visant les pêcheurs qui sont conformes à une démarche anti-raciste. On y décrit également un échantillon d’initiatives plus générales de lutte contre la haine et le racisme qui y sont déjà en place.

 
 

Organisme

Garanties proposées

Ententes

Measures/initiatives antiracists prises*

11

Ministère of de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels
(MSCSC)

  1. La recommandation 6.11 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, qui comprend :
  • un examen des protocoles recommandés dans le manuel des normes policières qui régissent les crimes haineux ou la partialité et la propagande haineuse, et réviser ces protocoles dans les douze prochains mois.
  1. La recommandation 6.12 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, qui comprend :
  • s’assurer que chaque service de police compte dans son personnel des agents dotés d’une expertise spécialisée sur les crimes haineux. Ces agents servent de personnes-ressources au reste du service de police;
  • S’assurer que chaque service de police rende public en tout temps les ressources dont il dispose pour répondre aux allégations d’incidents motivés par la haine et pour enquêter sur ceux-ci, ainsi que le moyen le plus facile et approprié pour avoir accès à ces ressources;
  • s’assurer que chaque service de police veille à ce que toutes les personnes de sa région soient en mesure de signaler les crimes, les crimes ou incidents motivés par la haine en particulier, dans la langue où elles se sentent le plus à l’aise.
  1. La recommandation 6.27 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, qui comprend :
  • travailler de concert avec le MPG, l’Association des chefs de police et le Centre canadien de la statistique juridique pour mettre au point un système de collecte des statistiques sur les crimes et les incidents motivés par la haine et soumettre celles-ci tous les ans aux ministres et au public.
  1. La recommandation 7.1 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, qui comprend :
  • travailler de concert avec la CODP (et le MPG) pour organiser une campagne de marketing social contre les crimes et les incidents motivés par la haine dans la vie quotidienne.
  1. La recommandation 7.3 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, qui comprend :
  • travailler de concert avec la CODP (et le MPG) pour préparer à l’intention du public de l’information et des ressources sur les droits des victimes, les processus et procédures pour signaler les crimes et incidents motivés par la haine, et y répondre dans les langues voulues;
  1. La recommandation 7.4 du rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, qui comprend :
  • entreprendre de concert avec la CODP (et le MSCSC) un examen de la couverture dans les médias pour déterminer le rôle que ces derniers peuvent jouer pour éduquer et sensibiliser le public aux actes motivés par la haine.
  1. Le MSCSC est en train de former un groupe de travail des intervenants de la police pour étudier plus en détail les recommandations qui, dans le rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, concernent les services de police et pour y donner suite. Il est prévu que le groupe de travail se rencontre le mois prochain.
  2. Le groupe de travail, par l’intermédiaire du Comité consultatif sur les normes de police, étudiera les modifications prévues aux lignes directrices du ministère sur le crime haineux, le crime motivé par des préjugés et la propagande haineuse.
  3. Le groupe de travail étudiera la recommandation 6.27. Le MSCSC rappellera aux services de police qui n’ont pas d’Équipe d'enquête sur les crimes haineux que le Programme des agents de liaison affectés aux crimes haineux leur est accessible.
  • Janvier 2008, le Collège de police de l'Ontario prépare la brochure s’intitulant Responding to Hate Crimes: An Ontario Police Officer’s Guide to Investigation and Prevention, qui est distribuée aux policiers de tout l’Ontario.
  • Janvier 2008, le Collège de police de l'Ontario publie en ligne un module de sensibilisation aux crimes haineux auquel ont accès tous les services policiers de l’Ontario.
  • Mars 2008, le MSCSC met en circulation un DVD de sensibilisation aux crimes haineux d'Échec au crime, qui servira dans la collectivité aux activités de communication.
  • La Police provinciale de l'Ontario a lancé le Programme des agents de liaison affectés aux crimes haineux pour sensibiliser 75 agents de la Police provinciale de première ligne aux affaires liées à des crimes haineux. Les organismes municipaux qui n’ont pas d’Équipe d'enquête sur les crimes haineux peuvent avoir accès au programme.
  • 855 000 $ en vertu de la Subvention pour des collectivités sûres et dynamiques pour financer des projets d’organismes communautaires axés sur la prévention du racisme et des crimes haineux.
         

12

Ministère de l’Éducation

  1. En collaboration avec des personnes appartenant à des collectivités protégées par le Code, améliorer le curriculum pour qu’il aborde la question de la discrimination ouverte et systémique et fournir aux élèves les connaissances, aptitudes, ressources nécessaires pour reconnaître et affronter la haine, y compris l’intimidation reliée à la haine. (Recommandation 4.2 du Rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux).
  2. S’assurer que le curriculum des conseils scolaires situés dans les régions touchées comprend un volet sur les incidents motivés par la haine et la discrimination dont les Canadiens d'origine asiatique et les pêcheurs canadiens d'origine asiatique ont été la cible.
  1. Collaborera avec les conseils scolaires à la préparation de matériel pédagogique et de ressources sur le racisme et les actes motivés par la haine, en prenant comme exemple les attaques contre les pêcheurs.
  2. Pendant la révision du curriculum et dans le cadre de la discussion sur la discrimination et les incidents motivés par la haine, le ministère de l’Éducation essayera d’intégrer des attentes et des exemples précis sur les Canadiens d'origine asiatique et les agressions contre les pêcheurs, selon les besoins.
  3. On étudiera plus en détail la possibilité de faire participer des groupes communautaires au processus de révision du curriculum.
  • Le ministère de l’Éducation est en train d’élaborer une Stratégie pour l'équité et un Plan de mise en oeuvre, dont l’un des volets principaux sera une formation et une sensibilisation à la lutte contre le racisme et aux relations interraciales.
  • Les cours sur l’équité sont en cours d’élaboration : Études des rapports sociaux entre les sexes, Études sur l’équité et Cultures du monde.
  • Le ministère de l’Éducation est en train d’ajouter dans plusieurs cours du curriculum des exemples et des attentes d’apprentissage en ce qui concerne la lutte contre la discrimination.
  • Nouvelle publication du Code de conduite. Interdit de se livrer à de la propagande haineuse ou à des actes motivés par des préjugés.
         

13

Conseil Scolaire de District Catholique Centre - Sud

  1. Inviter la Police provinciale à venir parler dans les écoles des stéréotypes, des crimes haineux et des attaques ciblant les pêcheurs.
  2. Offrir des séances de formation sur la lutte contre le racisme et la discrimination au personnel enseignant.
  1. Invitera la Police provinciale dans les écoles pour qu’elle anime des séances éducatives sur la question.
  2. Offrira des séances de formation sur la lutte contre le racisme et la discrimination au personnel enseignant.
 
         

14

York Region District School Board

  1. Participer aux comités des relations raciales communautaires.
  2. Inviter la Police de la région de York (PRY) à venir parler dans les écoles des stéréotypes, des crimes haineux et des attaques ciblant les pêcheurs.
  1. Collaborera avec les conseils scolaires/le ministère de l’Éducation à la préparation de matériel pédagogique et de ressources sur le racisme et les actes motivés par la haine, en prenant comme exemple les attaques contre les pêcheurs.
  2. Invitera la PRY dans les écoles.
  • A mis sur pied une équipe de l'égalité des chances et de la lutte contre le racisme, un comité consultatif directeur sur les relations raciales et un comité consultatif sur les relations raciales communautaire.
         

15

York Catholic District School Board

  1. Participer aux comités des relations raciales communautaires.
  2. Inviter la Police de la région de York (PRY) à venir parler dans les écoles des stéréotypes, des crimes haineux et des attaques ciblant les pêcheurs.
  1. Collaborera avec les conseils scolaires/le ministère de l’Éducation à la préparation de matériel pédagogique et de ressources sur le racisme et les actes motivés par la haine, en prenant comme exemple les attaques contre les pêcheurs.
  2. Continuera à travailler de concert avec la PRY à la question des crimes haineux et donnera la possibilité aux écoles d’aborder la question.
  • A ajouté au curriculum la lutte contre l’intimidation.
  • Après que les incidents ont été signalés, a rencontré le maire de Georgina pour discuter avec lui des solutions possibles.
         

16

Kawartha Pine Ridge District School Board

  1. Participer aux comités des relations raciales communautaires.
  2. Inviter la Police provinciale à venir parler dans les écoles des stéréotypes, des crimes haineux et des agressions ciblant les pêcheurs.
  1. Collaborera avec les conseils scolaires/le ministère de l’Éducation à la préparation de matériel pédagogique et de ressources sur le racisme et les actes motivés par la haine, en prenant comme exemple les attaques contre les pêcheurs.
  2. Travaillera en collaboration avec la Police provinciale au dossier des crimes haineux et donnera la possibilité aux écoles d’aborder la question.
  • A formé un Comité sur l’équité et la diversité.
  • S’est associé avec des groupes communautaires (Comité des relations raciales de Peterborough et Fondation canadienne des relations raciales) pour planifier, à la suite des incidents, une stratégie à caractère éducatif de lutte contre le racisme et la discrimination.
         

17

Peterborough Victoria Northumberland and Clarington Catholic District School Board

  1. Participer aux comités des relations raciales communautaires.
  2. Inviter la Police provinciale à venir parler dans les écoles des stéréotypes, des crimes haineux et des attaques ciblant les pêcheurs.
  1. Après leur élaboration, mettra en oeuvre du matériel pédagogique et des ressources sur le racisme et les actes motivés par la haine, en prenant comme exemple les attaques contre les pêcheurs.
  2. Travaillera en collaboration avec la Police provinciale au dossier des crimes haineux et donnera la possibilité aux écoles d’aborder la question.
  • A élaboré une politique sur l’équité et la diversité.

18

Upper Canada District School Board

  1. Participer aux comités des relations raciales communautaires.
  2. Inviter la Police provinciale à venir parler dans les écoles des stéréotypes, des crimes haineux et des attaques ciblant les pêcheurs.
  1. Collaborera avec les conseils scolaires/le ministère de l’Éducation à la préparation de matériel pédagogique et de ressources sur le racisme et les actes motivés par la haine, en prenant comme exemple les attaques contre les pêcheurs et présentera la question au sénat de l’école.
  • Encourager les exercices scolaires sur la lutte contre le racisme et son rôle dans le développement du caractère.
         

19

Catholic District School Board of Eastern Ontario

  1. Participer aux comités des relations raciales communautaires.
  2. Inviter la Police provinciale à venir parler dans les écoles des stéréotypes, des crimes haineux et des attaques ciblant les pêcheurs.
  1. Collaborera avec les conseils scolaires/le ministère de l’Éducation à la préparation de matériel pédagogique et de ressources sur le racisme et les actes motivés par la haine, en prenant comme exemple les attaques contre les pêcheurs, et les présentera au cours d’une prochaine réunion aux directrices/directeurs et sous-directrices/sous-directeurs d’école.
  2. Travaillera en collaboration avec la police au dossier des crimes haineux et donnera la possibilité aux écoles d’aborder la question.
  • Élaborer un cadre pour les Autochtones et apporter son soutien aux célébrations marquant le Mois de l'histoire des Noirs.
  • S’engage à collaborer avec divers groupes à l’élaboration de ressources et d’un curriculum sur le racisme.
  • « L’un des principes fondamentaux du CDSBEO repose sur la valeur prônée dans l’Évangile qui insiste sur la dignité de l’être humain, valeur exprimée dans le...curriculum. »

20

Ontario Federation of Anglers and Hunters(O.F.A.H)

  1. Lancer des initiatives de sensibilisation du public pour combattre les stéréotypes qui prévalent à propos des pêcheurs canadiens d’origine asiatique et dissiper les malentendus à propos de la pêche légale et illégale.
  2. Publier sur le site Web au début de la saison de pêche un avis sur les agressions, qui condamne le racisme et indique les services d’appui existant pour les pêcheurs en butte à la discrimination ou à des agressions.
  1. La O.F.A.H. a permis à la Commission et au rédacteur du magazine Ontario Out of Doors d’entrer en contact, ce qui a facilité la publication d’articles sur les attaques contre les pêcheurs.
 
         

21

Ontario Chinese Anglers Association

  1. Participer à des initiatives communautaires (p.ex., avec le Comité des relations raciales de Peterborough) qui :
    1. luttent contre les stéréotypes voulant que les Canadiens d'origine asiatique soient plus susceptibles de pêcher illégalement que les personnes d’autres communautés;
    2. S’efforcent d’accroître la sécurité des Canadiens d'origine asiatique qui pourraient être victimes de discrimination et/ou d’actes motivés par la haine quand ils vont à la pêche et l’appui qui leur est apporté.
  1. Affichera un message sur le site Web faisant état de la gravité des incidents et indiquant aux personnes où trouver de l’aide si elles sont la cible de racisme, d’agression ou de harcèlement.
 
         

22

Commission ontarienne des droits de la personne (CODP)

 

La CODP travaillera en collaboration avec le MPG et le MSCSC, entre autres, pour trouver les moyens de donner suite aux recommandations contenues dans le rapport du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre le crime haineux, y compris :

  1. la Rec. 7.1 : Collaborera avec le MPG et le MSCSC à une campagne de marketing social de grande envergure axée sur les incidents motivés par la haine et les préjugés dans la vie quotidienne.
  2. la Rec. 7.3 : Collaborera avec le MPG et le MSCSC pour préparer à l’intention du public de l’information et des ressources sur les droits des victimes, le processus et les procédures à suivre pour signaler des crimes haineux et intervenir dans les langues voulues.
  3. la Rec. 7.4 : Collaborera avec le MPG et le MSCSC à la préparation d’un examen de la couverture médiatique pour voir en quoi les organismes médiatiques peuvent jouer un rôle dans la sensibilisation du public aux actes motivés par la haine.
  4. Aidera le MRN à assurer la prestation du programme sur le profilage racial et à préparer du matériel sur la lutte contre le racisme.
  5. Fournira un éditorial à la O.F.A.H pour le magazine Ontario Out of Doors et collaborera avec cette dernière à la rédaction de son message sur les incidents.
  6. Guidera les conseils scolaires dans l’élaboration d’études de cas et offrira des séances de formation sur le profilage racial, quand on le lui demandera.
  7. Au cours de la saison de pêche 2008, surveillera le signalement d’incidents similaires, aidera les organismes à tenir leurs engagements et leur fera parvenir des renseignements sur les progrès réalisés pendant toute l’année.
 

Book Prev / Next Navigation