Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Les lettres

Lettre au chef Paul Cook, président de l’Association des chefs de police de l’Ontario (ACPO)

Août 1, 2014

Chef Paul Cook
Président, Association des chefs de police de l’Ontario

Monsieur,

Au nom de la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP), j’aimerais féliciter l’Association des chefs de police de l’Ontario (ACPO) pour sa version mise à jour de la directive LEARN sur la vérification des dossiers de la police, qui inclut une présomption plus claire à l’encontre de la divulgation de dossiers sans lien avec une condamnation.

Les médecins et le Code des droits de la personne de l’Ontario - Mémoire de la CODP concernant l’examen, par l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario, de sa politique

Août 1, 2014

Veuillez trouver ci-joint le mémoire de la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) en réponse à l’examen, par l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario (OMCO), de sa politique intitulée « Physicians and the Ontario Human Rights Code » (Les médecins et le Code des droits de la personne de l’Ontario).

Lettre à Frank Fabiano, directeur administratif de la Ville de Thorold - l'image de guerrier Black Hawk

Juillet 16, 2014

Frank Fabiano
Directeur général, Ville de Thorold

Monsieur,

Je vous écris en réponse à votre demande de conseils relativement aux préoccupations soulevées par les membres d’origine autochtone de votre collectivité qui trouvent inacceptable l’image d’un guerrier « Black Hawk » utilisée à l’heure actuelle par les équipes de hockey locales et leurs associations à Thorold, en Ontario.

Objet : Rapport no 14-29, approche recommandée à l'égard de l'autorisation des logements locatifs

Mai 2, 2014

Je vous écris pour vous exprimer mon appui aux mesures que recommande le Rapport no 14-29 à la ville de Guelph, visant à utiliser les règlements existants pour régler toute question liée aux biens-fonds au lieu de mettre en place un système de délivrance de permis pour les logements locatifs. Un système de délivrance de permis de logement locatif peut être un outil judicieux s'il se concentre sur le Code du bâtiment, le Code de prévention des incendies et les normes de santé et sécurité. Toutefois, il ne constitue pas une option adéquate pour gérer les actions de personnes qui peuvent vivre dans les logements concernés. C'est la raison pour laquelle nous appuyons la recommandation du rapport qui vise à étendre les programmes existants afin de cibler les domaines de problèmes réels, sans ajouter de coûts supplémentaires aux locataires de la ville.

Objet : Un groupe anti-immigration s'attire les foudres de dirigeants communautaires de Brampton

Avril 25, 2014

J'ai été enchantée de voir la réponse rapide de la mairesse Susan Fennell et d'autres dirigeants communautaires au dépliant anti-immigration. L'un des aspects importants du travail de la Commission ontarienne des droits de la personne est d'aider les collectivités à gérer les tensions et les conflits. Nous savons toutefois que la meilleure réponse à donner aux gens qui essaieraient de créer une division entre nous est de nous unir contre ces efforts. S'exprimer haut et fort en faveur du respect et de l'inclusion nous renforce tous. Bravo, Brampton!

Objet : Points de l'ordre du jour 7.(i) et 9.(vi) : Nouveau règlement de zonage détaillé, logements en copropriété et habitations communales

Mars 17, 2014

La CODP a prodigué des conseils au canton de Scugog au sujet des principes de droits de la personne relatifs au logement, lorsque le canton envisageait de modifier son règlement de zonage à l'égard des logements en copropriété destinés aux personnes handicapées et aux personnes âgées. Après avoir reçu les commentaires du public et de la CODP, le canton a décidé de ne pas créer de catégorie spéciale, mais de traiter les logements en question comme n'importe quel autre logement résidentiel.

La CODP publie une déclaration sur les ententes sur les répercussions et les avantages et les droits de la personne

Mars 4, 2014

La Commission ontarienne des droits de la personne publie une déclaration (ci-jointe) clarifiant le statut légitime des dispositions préférentielles en matière d'emploi et d'octroi de contrats que contiennent des ententes sur les répercussions et les avantages en vertu du Code des droits de la personne de l'Ontario (le Code). Nous sommes d'avis que ces dispositions préférentielles constituent des « programmes spéciaux », en vertu de l'article 14 du Code.

Objet : Les logements pour étudiants peuvent être avantageux pour un quartier, 19 février

Le 21 février 2014 – Nous vous remercions d'avoir souligné le fait que les logements pour étudiants peuvent être avantageux pour un quartier. Vos arguments concernant l'importance de ne pas appliquer des règles différentes pour les étudiants et le besoin de mettre l'accent sur la « personnalité » d'un bâtiment plutôt que sur ses locataires possibles font écho aux messages de promotion des droits de la personne que nous véhiculons dans tout l'Ontario. Tout le monde – y compris les étudiants – a des droits de la personne protégés en matière de logement. Prendre des décisions fondées sur la « désirabilité perçue des personnes qui seraient intéressées à vivre là » n'est certainement pas une approche judicieuse pour établir des collectivités saines et accueillantes.

Pages