Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Mise en oeuvre de l'entente sur les droits de la personne : Lettre de la CODP à la Commission des services policiers d'Ottawa

Page controls

Page content

Le 16 mai 2017

Monsieur le conseiller municipal Eli El-Chantiry
Président
Commission des services policiers d'Ottawa
110, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)  K1P 1J1

 

Objet : Phase III du projet d’examen des questions d’égalité entre les sexes
– Mise en œuvre de l’entente sur les droits de la personne

Monsieur le Conseiller municipal,

Aujourd’hui, la Commission des services policiers d’Ottawa doit recevoir les résultats de la Phase III du projet d’examen des questions d’égalité entre les sexes du Service de police d’Ottawa. Comme vous le savez, le projet découle d’une entente conclue avec la Commission ontarienne des droits de la personne (la Commission) dans le cadre d’une plainte en matière de droits de la personne déposée par une agente du Service de police d’Ottawa (SPO).

La Commission a assisté à une présentation des résultats de la Phase III par des représentants du SPO. La Commission félicite le SPO des efforts qu’il a déployés à ce jour pour mettre en œuvre les modalités de l’entente. Dans les mesures prises à ce jour, le SPO a démontré son profond engagement d’améliorer l’égalité entre les sexes et a reconnu à quel point il était avantageux pour un organisme d’instaurer un milieu de travail équitable.

Le SPO doit être loué pour avoir fait preuve de leadership en reconnaissant l’importance de la collecte de données démographiques sur sa main-d’œuvre et en sondant ses membres afin de mieux comprendre l’impact de la culture du lieu de travail sur l’égalité. Il sera crucial de continuer la collecte et l’analyse de ces données. Le SPO sera ainsi en mesure de savoir si les changements apportés à des politiques, pratiques et procédures produisent les résultats escomptés d’amélioration de la représentation de ses agentes de police à tous les niveaux et rangs.

La Commission applaudit également le SPO pour avoir établi sans ambiguïté le rôle que joue la culture d’entreprise dans de nombreux problèmes d’égalité et reconnu que de simples modifications aux politiques et procédures ne suffiront pas à éliminer les problèmes culturels sans des efforts soutenus dans ce sens. La Commission se réjouit d’en apprendre davantage sur les mesures que le SPO entreprend en vue de changer sa culture organisationnelle et les progrès qu’il a accomplis dans la réalisation de sa vision d’égalité, de diversité et d’inclusion décrite dans son nouvel énoncé d’engagement.

Je comprends que le SPO a déjà amorcé la mise en œuvre de la prochaine phase de l’entente. La Commission continuera de surveiller et d’appuyer le SPO dans ses efforts de conformité aux restes des conditions de l’entente dans l’objectif final d’instaurer l’égalité entre les sexes.

Veuillez agréer, Monsieur le Conseiller municipal, l’assurance de ma haute considération.

La commissaire en chef,

Renu Mandhane, B.A., J.D., LL.M.

c.c. L’honorable Yasir Naqvi, procureur général de l’Ontario
Commissaires de la CODP