Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Enquête sur le profilage racial - Principaux thèmes (fiche)

Page controls

Page content

Lorsque la Commission a examine le matériel reçu durant l’enquête, elle a dégagé les huit thémes suivants :

Atteinte à nos perspectives d’avenir : Un des impacts les plus importants et les plus durables du profilage racial est l’effet qu’il a sur les enfants et les jeunes, en particulier sur leur estime de soi et leur assurance. Par ailleurs, les politiques de tolérance zéro à l’égard de la violence et la Loi sur la sécurité dans les écoles soulèvent de graves inquiétudes. Parmi les effets le plus souvent mentionnés, citons la perte de scolarité, les effets psychologiques négatifs, la tendance accrue à percevoir les enfants comme des délinquants, souvent pour des comportements qui ne menacent en rien la sécurité d’autrui, et la promotion de comportements antisociaux.

Méfiance accrue à l’égard de nos institutions : On a dit à la Commission que le profilage racial mine gravement la confiance de la population à l’égard d’un bon nombre de nos institutions. Il entraîne une méfiance accrue, chez les adultes comme chez les jeunes, envers le système de justice pénale, les organismes de maintien de l’ordre, les douanes et le contrôle frontalier et le système d’éducation. Les personnes d’ascendance autochtone ont fait état d’une aliénation considérable à l’égard du système de justice pénale. Maintes communautés ont dit ne pas avoir confiance dans les processus établis pour porter plainte auprès des organismes de police, des commissions des droits de la personne ou d’autres organismes habilités à traiter des plaintes, au point de trouver la démarche futile, puisqu’elles ont l’impression que jamais les plaintes ne seront prises au sérieux ou, pire encore, qu’elles seront traitées avec suspicion. On a également dit à la Commission que le mauvais traitement que leur font subir certains prestataires de services décourage de nombreuses personnes racialisées de se prévaloir de services que les autres communautés tiennent pour acquis.

Aliénation et érosion du sentiment d’appartenance :  Les membres des communautés racialisées sentent également qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière de notre société, et ce sentiment existe non seulement chez des immigrants de fraîche date, mais encore chez des personnes dont la famille est établie ici depuis de nombreuses générations. De nombreux participants ont déclaré se sentir inférieurs ou dévalorisés sur le plan de l’appartenance à la société depuis qu’ils ont été victimes de profilage, et sont aujourd’hui convaincus que, peu importe ce qu’ils réalisent et leur degré de réussite, ils seront toujours considérés comme faisant partie d’un élément indésirable de la société.

Impact sur nos communautés : L’un des thèmes qui est revenu de façon constante au cours de l’enquête est l’effet débilitant du profilage racial sur les communautés racialisées. Puisque les membres de ces communautés n’ont pas l’impression qu’ils devraient même tenter d’accéder à des postes de pouvoir ou d’autorité au sein de la société, il s’ensuit que ces communautés ne sont pas bien représentées au sein des grandes institutions sociales, notamment celles au sein desquelles le profilage racial existe ou est réputé exister. Un autre effet du profilage racial est de provoquer des dissensions au sein de la communauté ou une réticence à s’identifier à cette communauté.

Changements de comportements : Le profilage racial a également un effet sur le comportement et les activités des gens. Un grand nombre de participants signalent avoir considérablement modifié leur façon d’agir à la suite d’un incident de profilage ou pris des mesures pour éviter cette expérience. En outre, il semble y avoir un sentiment de résignation et d’acceptation du profilage racial comme s’il s’agissait d’un fait normal de la vie contre lequel on ne peut rien.

Coûts cachés du profilage racial : Certes le profilage racial a des effets dévastateurs sur l’estime de soi et la dignité des victimes, mais ces effets ne sont pas restreints à la personne qui subit le profilage racial. Les parents, surtout, décrivent le grave impact affectif et psychologique qu’ils subissent lorsque leurs enfants sont victimes d’un tel incident. Nombre de personnes se sentent blâmées pour les problèmes de la société, ou traitées comme des criminels, simplement en raison de leur race, leur couleur, leur origine ethnique, leur religion ou leur ascendance. De plus, les commentaires et insultes de nature raciale qu’on leur adresse lors des incidents de profilage viennent aggraver cet affront à leur dignité d’être humain. D’autres participants ont fait état des coûts financiers directs qu’ils ont dû assumer, par exemple des frais d’avocats ou une perte de revenu d’emploi, en raison d’un incident de profilage racial.

Effets physiques du profilage racial : L’enquête révèle que le profilage racial peut se traduire par un recours plus fréquent à la force physique et une intervention plus agressive de la part des autorités, fondés sur la race, la couleur, l’ascendance, l’origine ethnique, le lieu d’origine ou la religion de la personne.

Coûts financiers du profilage pour la société : De nombreux participants ont soulevé le problème du profilage racial dans le secteur des entreprises privées, comme les magasins ou les centres commerciaux. Bien des gens ont signalé qu’ils boycottaient des entreprises ou des commerces qui ont ou sont réputés avoir des pratiques de profilage racial. Et, dans certains cas, elles ne sont pas les seules à le faire, mais leurs amis, leur famille et même la communauté tout entière prennent aussi part au boycottage. De plus, on a constaté que le profilage racial a un effet néfaste sur le moral des employés racialisés – entraînant des problèmes d’absentéisme, un taux de productivité plus faible, une diminution de la qualité des produits – ce qui peut avoir un effet sur les activités de l’entreprise.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter notre site Web à www.ohrc.on.ca ou composer le 1 800 387-9080 (sans frais d’interurbain), 416 326-9511 (dans la région de Toronto), 1 800 308-5561 (ATS sans frais d’interurbain ), 416 326-0603 (ATS appels locaux). Pour obtenir des exemplaires du rapport de l’enquête de la Commission intitulé UN PRIX TROP ÉLEVÉ : les coûts humains du profilage racial, veuillez vous adresser à Publications Ontario, 50, rue Grosvenor, ou composer le 416 326-5300 pour commander un exemplaire.