Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Annexe B : Glossaire

Page controls

Page content

Antiracisme : Un engagement et un processus continu planifié visant à éliminer le racisme et la discrimination raciale dans ses diverses formes (individuelle, institutionnelle et systémique). La première étape de l’antiracisme consiste à admettre que le racisme existe chez les individus ainsi que dans les organismes et la société tout entière et à reconnaître la nécessité de prendre des mesures actives
continues pour le combattre.


Compétence culturelle : Les comportements, les attitudes et les politiques qui permettent aux organismes et aux professionnels de travailler efficacement dans les situations qui concernent ou affectent un éventail de cultures.


Diversité : La diversité est la présence, dans un organisme ou une collectivité, d’un vaste éventail de personnes ayant des antécédents, des capacités et des attributs différents en ce qui concerne, notamment, l’ethnie, la race, la couleur, la religion, l’âge, le sexe et l’orientation sexuelle.


Obligation d’accommodement : L’obligation d’accommodement est une obligation légale en vertu
du Code des droits de la personne de l’Ontario. Elle oblige les employeurs, fournisseurs de services, fournisseurs de logements, syndicats et entrepreneurs à faire en sorte que les gens puissant tirer parti des lieux de travail, du logement, des services et autres domaines et y participer à part entière.


Égalité et équité : L’égalité signifie généralement traiter les gens de la même façon, donner à tout le monde un accès égal aux possibilités et aux avantages qui existent dans la société. L’équité inclut traiter certaines personnes différemment pour tenir compte de leurs besoins et circonstances propres. Par exemple, le fait d’exiger que les bâtiments publics aient des entrées accessibles en fauteuil roulant pour accommoder les personnes handicapées (au lieu de décider que toutes les personnes peuvent monter les escaliers ou ouvrir les portes par elles-mêmes).


Harcèlement : Tout comportement malvenu et inapproprié (p. ex., attention malvenue, remarques, plaisanteries, menaces, injures, attouchements ou autre comportement, y compris l’exposition d’images) qui insulte, offense ou abaisse une personne parce qu’elle fait partie d’un groupe protégé par le Code.


Changement organisationnel en matière de droits de la personne : L’action de transformer un organisme en organisme plus inclusive qui respecte et accommode la dignité, la valeur et les droits de tout le monde.


Conception inclusive ; La prise en compte des différences entre les particuliers et les groupes lorsque l’on conçoit quelque chose (p. ex., politique, programme, curriculum, bâtiment, espace partagé) pour éviter de créer des obstacles.


Milieu empoisonné : Des remarques ou actions insultantes ou avilissantes dans un lieu de travail fondées sur un des motifs du Code qui portent les employés à considérer le milieu de travail comme étant hostile et antipathique. Une seule déclaration, si elle est assez nocive, peut créer un milieu empoisonné.


Profilage racial : Toute action qui se fonde sur les stéréotypes de la race, de la couleur, de l’ethnie, de l’ascendance, de la religion ou du lieu d’origine plutôt que sur un soupçon raisonnable et qui soumet une personne à un examen minutieux ou à un traitement différent.


Préjudice injustifié : En vertu du Code et de la politique de la Commission ontarienne des droits de la personne, un employeur ou un fournisseur de services doit démontrer qu’il y a un préjudice injustifié selon trios facteurs : le coût, les sources extérieures de financement, s’il en est, et les exigences en matière de santé et de sécurité, le cas échéant. C’est une norme très élevée. Par exemple, le fait de dire que « ce coût n’est pas prévu dans le budget » ne respecterait pas la norme.

Book Prev / Next Navigation