Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Conclusions et prochaines étapes

Page controls

Page content

Il y a aujourd’hui tant de haine raciale dans notre province, et que fait notre gouvernement pour y remédier? (n°4)

Les agressions contre des pêcheurs canadiens d’origine asiatique ont entraîné une détresse importante aussi bien au sein de la communauté canadienne d’origine asiatique que chez les résidents des collectivités où les incidents se sont produits. Il ne sera possible de résoudre ces problèmes que si l’on reconnaît que ces incidents revêtaient un caractère raciste. Les Canadiennes et Canadiens racialisés sont la cible d’une certaine hostilité et d’un certain ressentiment et ont, de ce fait, été les victimes d’agressions à caractère raciste.

La gravité de ces incidents ne doit pas être sous-estimée. Ils ont parfois eu de lourdes conséquences. Les victimes d’agressions à caractère raciste ont été traumatisées et certaines d’entre elles ont été grièvement blessées. La communauté canadienne d’origine asiatique dans son ensemble a ressenti de la peur, de l’anxiété et a senti sa sécurité menacée. Ces incidents ont également eu un impact important sur les collectivités dans lesquelles les agressions se sont produites.

Il importe que des mesures soient prises rapidement pour veiller à ce qu’il n’y ait plus d’agressions et pour restaurer le sentiment de sécurité des Canadiennes et Canadiens d’origine asiatique. L’existence de comportements racistes dans certaines des collectivités où des incidents se sont produits doit être reconnue, prise en compte et combattue. Il semble par ailleurs évident que des efforts plus importants doivent être faits pour veiller à ce que les collectivités racialisées soient conscientes des ressources à leur disposition, dans l’éventualité d’un harcèlement ou d’une agression à caractère raciste, et qu’elles sachent que ces ressources sont en mesure de répondre efficacement à leurs besoins.

Bien que la Commission ne soit pas compétente pour commenter les enjeux liés à la gestion des ressources en eau de l’Ontario, il semble clair, dans les dépositions qui ont été faites auprès de la Commission d’enquête, que les rivalités qui existent en matière d’accès aux ressources aquatiques revêtent une connotation raciste très inquiétante dans certaines collectivités. La Commission recommande par conséquent vivement aux autorités en charge de la protection de l’environnement et des voies navigables d’agir pour aborder ces problèmes.

Sur la base de ces conclusions préliminaires, la Commission a l’intention de communiquer immédiatement avec des organismes et institutions responsables afin de chercher des solutions et d’obtenir des mesures d’action concrètes. Parmi ces organismes et institutions, figurent :

  1. les ministères gouvernementaux pertinents, dont le ministère des Richesses naturelles, le ministère des Affaires civiques, le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels et le procureur général;
  2. les forces de police, en particulier celles qui opèrent dans les collectivités où les incidents se sont produits;
  3. les municipalités où les incidents se sont produits, ainsi que l’Association des municipalités de l’Ontario;
  4. des éducateurs; et
  5. des organismes communautaires et notamment des organismes au service des pêcheurs, des organismes offrant leurs services à la communauté canadienne d’origine asiatique et des organismes de lutte contre le racisme.

Au printemps 2008, la Commission publiera un Rapport final à l’intention du public dans lequel elle présentera ses conclusions ainsi que les garanties qu’elle aura obtenues.

L’intégration de tous et l’égalité sont des principes élémentaires des droits de la personne. Ce sont ces principes qui nous permettront de vivre dans une province où tous peuvent partager les ressources et profiter des cadeaux que l’Ontario a à nous offrir. L’objectif de la Commission est que ces conclusions préliminaires constituent le point de départ d’un processus qui nous permettra d’atteindre ensemble cet objectif.

Book Prev / Next Navigation