Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Une nouvelle trousse d'apprentissage èlectronique lance la formation sur les droits de la personne en ligne

Page controls

Décembre 10, 2010

Page content

Pour publication immédiate

10 décembre 2010

Toronto – Pour marquer la Journée internationale des droits de l'homme, la Commission ontarienne des droits de la personne lance, aujourd'hui, un module d'apprentissage électronique intitulé Les droits de la personne et le logement locatif, à l'occasion d'un événement organisé par le York Centre for Human Rights. Ce deuxième cours de la série de cours électroniques propose une formation et un apprentissage en ligne pour tous ceux et celles qui souhaitent obtenir des renseignements sur les questions liées aux droits de la personne dans le domaine du logement locatif.

Les utilisateurs apprendront notamment qu'en Ontario le Code des droits de la personne s'applique aussi bien aux locataires qu'aux locateurs, et que chacun a droit à un traitement égal en matière de logement à l'abri de la discrimination ou du harcèlement.

Cela signifie qu'on ne doit pas refuser à quelqu'un un appartement, ou qu'un fournisseur de logements ou d'autres locataires ne doivent pas harceler quelqu'un ou le traiter injustement pour un motif ou des motifs protégés par le Code, comme la race, l'âge, l'état familial ou l'orientation sexuelle. Par ailleurs, les locateurs ont la responsabilité de s'assurer que la discrimination et le harcèlement ne sévissent pas dans leurs logements locatifs.

Ce nouveau module d'apprentissage électronique contient quelques exemples d'obstacles qui peuvent exister dans le domaine du logement, notamment :

  • Des annonces qui précisent « adultes seulement », ce qui exclut les locataires qui ont des enfants;
  • Des pratiques qui filtrent les nouveaux immigrants et les mères célibataires dans des immeubles plus anciens ou la pratique d'ignorer le besoin de faire des réparations dans certains logements en présumant que certains locataires sont moins responsables que d'autres;
  • La pratique, pour un locateur, d'accepter une location par téléphone puis de revenir sur sa décision lorsqu'il voit que le locataire appartient à une certaine race ou qu'il a un handicap.

Le nouveau module s'adresse également aux locateurs. Il contient des conseils à leur intention sur la façon d'éviter la discrimination et de régler les conflits de droits de la personne. Il est, par exemple, important pour les locateurs de savoir ce qui suit :

  • L'information qu'ils peuvent demander ou non avant de choisir des locataires;
  • Les mesures à prendre afin d'éliminer les obstacles pour les locataires âgés et les locataires ayant un handicap;
  • Ce qu'il faut éviter dans les annonces de location pour ne pas exclure certains groupes de personnes.

« Les droits de la personne dans le domaine du logement représentent l'une des priorités suprêmes de la CODP. Désormais, n'importe où dans la province, tout le monde peut avoir accès à des renseignements sur les droits de la personne, n'importe quand, au seul clic d'une souris, et faire des droits écrits une réalité », a précisé Barbara Hall, commissaire en chef de la CODP.

« Il est tout à fait logique de lancer un cours d'apprentissage électronique à l'Université York, a expliqué Noël Badiou, directeur du Centre for Human Rights de l'Université. Il se peut que des étudiants de l'Université York qui vivent près du campus vivent les problèmes que cet outil en ligne cherche à éviter et nos étudiants internationaux ne savent peut-être pas que leurs droits sont protégés par le Code des droits de la personne. » Le module est lancé à midi, le vendredi 10 décembre, à l'Université York.

Le lien pour le Web en continu est : http://windows.stream.yorku.ca:80/itc/2010/OHRCwebcast

Availabe in English

- 30 -

Pascale Demers
Agente des communications
Communication et gestion des questions d’intérêt
pascale.demers@ohrc.on.ca
(416) 314-3579