Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Une nouvelle année, un nouveau chez-soi pour les réfugiés qui arrivent en Ontario - Un message de la commissaire en chef Renu Mandhane

Page controls

Janvier 7, 2016

Page content

En cette nouvelle année, l’Ontario continue d’accueillir des réfugiés fuyant la guerre en Syrie. La Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) offre la bienvenue et son soutien à tous les nouveaux arrivants de la Syrie, des pays de l’Afrique et des autres régions du monde.

Le Code des droits de la personne de l’Ontario offre une protection à toutes les personnes qui se trouvent en Ontario, sans égard à leur statut d’immigrant. Le Code assure la protection et la promotion de la vision de l’Ontario, qui repose sur l’inclusion et la diversité. Il est important que tous les nouveaux arrivants comprennent que le Code les protège dès le moment où ils arrivent dans la province.

Le Code interdit la discrimination ou le harcèlement fondé sur 17 différentes caractéristiques personnelles, dont la religion, la race, le sexe et l’identité sexuelle, la couleur et le lieu d’origine. Ces mesures de protection s’appliquent à cinq « domaines sociaux » touchant l’endroit où l’on vit, travaille, apprend ou obtient des services, comme les magasins et cabinets de médecins, et nos interactions avec les services de police.  

Les nouveaux arrivants au Canada se heurtent déjà à de nombreux défis. Pour la plupart d’entre eux, la priorité consiste à se trouver un logement et un emploi décent. La CODP collabore avec des groupes communautaires pour faire en sorte que les stéréotypes et la discrimination ne nuisent pas à la capacité des nouveaux arrivants de se loger et de se nourrir.

Nous en sommes aux premières étapes d’un nouveau et stimulant partenariat avec le Conseil ontarien des organismes de services aux immigrants (ACASI), le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC) et l’Institut canado-arabe. Ces groupes ont déjà lancé des campagnes et programmes d’éducation pour faire en sorte que notre accueil des réfugiés syriens inclut des rappels aux locateurs, employeurs et fournisseurs de services à propos de leur obligation à ne pas faire de discrimination fondée sur la religion ou le lieu d’origine.  

Nous serons heureux d’accueillir davantage de réfugiés en Ontario dans les prochains mois et d’aider à créer une province où tout le monde peut contribuer et développer un sentiment d’appartenance.

Nous vous saurions gré de bien vouloir nous aider à transmettre notre message au moyen des médias sociaux, par exemple en publiant ce qui suit sur Twitter :

Les nouveaux arrivants doivent pouvoir se loger ou se nourrir sans discrimination. Lire : http://bit.ly/1TFfELn #BienvenueauxRéfugiés

La commissaire de la Commission ontarienne des droits de la personne,
Renu Mandhane, J.D., LL.M.