Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Une campagne pour enseigner aux élèves de l’élémentaire comment combattre le racisme : « Le racisme fait mal » dans les écoles de l’Ontario en septembre

Page controls

Août 12, 2008

Page content

Les élèves d’écoles publiques de l’Ontario, de la maternelle à la 8e année, apprendront bientôt pourquoi « le racisme fait mal » et ce qu’ils peuvent faire pour lutter contre le racisme grâce à une campagne unique en son genre qui a été annoncée, aujourd’hui.

La campagne, sous le thème « Le racisme fait mal», est un partenariat entre la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) et la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario (FEEEO). Elle consiste en une affiche et du matériel d’enseignement qui aideront les enseignants à entamer le dialogue avec les élèves au sujet des droits de la personne, de la discrimination et du racisme, et encourageront les élèves à réfléchir à ce qu’ils peuvent faire lorsqu’ils sont victimes ou témoins de racisme, à l’école ou dans la société. L’affiche primée a été conçue grâce à une collaboration entre la Commission et des étudiants et professeurs du programme de conception graphique du Collège Seneca, dans un cours intitulé Conception pour le changement social, tandis que le plan de cours était élaboré par des membres bénévoles de la FEEEO.

« Notre fédération s’est engagée à promouvoir un climat de justice sociale en Ontario et à faire figure de proue dans des domaines comme la lutte contre la pauvreté, l’anti-violence et l’équité », a affirmé le président de la FEEEO, David Clegg, en décrivant le rôle de la FEEEO dans la campagne.

« Nous pensons qu’il est important de reconnaître en premier l’existence du racisme, a précisé M. Clegg. Ensuite, en tant que travailleurs de l’éducation, nous avons la responsabilité d’œuvrer à l’élimination du racisme. »

« Je ne peux pas imaginer un meilleur moyen de créer une culture des droits de Ia personne en Ontario qu’en encourageant les jeunes élèves à dialoguer et agir avec leurs enseignants, a fait remarquer la commissaire en chef Barbara Hall. Je suis ravie que la Commission collabore avec la FEEEO et le Collège Seneca à cette campagne importante. »

Lorsqu’il a annoncé la campagne plus de 500 délégués participant à l’assemblée annuelle de la FEEEO à Toronto, M. Clegg a expliqué qu’une trousse de documents relatifs à la campagne sera distribuée en septembre aux 3 500 écoles de l’Ontario où enseignent les membres de la FEEEO.

La Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario, la plus grande fédération d’enseignants du Canada, représente 73 000 enseignants et travailleurs de l’éducation d’écoles publiques élémentaires en Ontario. La Commission ontarienne des droits de la personne œuvre à la promotion, la protection et l’avancement des droits de la personne pour la population ontarienne.

Renseignements :