Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Travailler ensemble à la promotion des droits de la personne dans les services policiers

Page controls

Février 24, 2011

Page content

Pour publication immédiate

24 février 2011

Windsor – Un nouveau projet, destiné à prévenir la discrimination et le racisme dans les services policiers, a été lancé aujourd'hui à Windsor. Le service de police de Windsor, la Commission des services policiers de Windsor, le Collège de police de l'Ontario et la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) ont annoncé une importante initiative conjointe visant à résoudre les problèmes d'atteinte aux droits de la personne dans le domaine des services policiers. Le chef de police Gary Smith, le président de la Commission des services policiers de Windsor Eddie Francis, le directeur intérimaire du Collège de police Bill Stephens et la commissaire en chef de la CODP, Barbara Hall, ont fait l'annonce durant l'assemblée publique de la Commission des services policiers de Windsor, au quartier général du service de police de Windsor.

Les quatre organismes se sont engagés à mettre en œuvre une initiative conjointe de Charte de projet en matière de droits de la personne. Elle s'inspire d'un projet réalisé par le service de police de Toronto, la Commission de services policiers de Toronto et la CODP, entre 2007 et 2010. L'objectif principal de la Charte est d'examiner les politiques et programmes existants, et d'élaborer des stratégies qui aideront le service de police et la Commission des services policiers à résoudre les problèmes en matière de droits de la personne.

L'initiative vise à isoler et éliminer toute discrimination dans les pratiques d'emploi, dont les processus d'embauche, de sélection aux fins de mutations, maintiens et transferts des membres du service de police, ainsi que dans la prestation des services au public. Le projet, d'une durée de trois ans, sera dirigé par un groupe de travail composé de représentants des quatre organismes. Le groupe devra cerner les problèmes de droits de la personne et les étudier, concevoir des plans d'intervention, élaborer des initiatives et mesures, et rendre compte publiquement de ses progrès.

« Je suis fier de prendre part à ce projet conjoint. Le service de police de Windsor veut fournir des services policiers efficaces qui sont adaptés aux collectivités diversifiées de Windsor et les représentent équitablement. » Chef de police, Gary Smith

« Ce projet est un outil précieux qui aidera à la fois la Commission des services policiers et le service de police à atteindre leur but de fournir des services policiers de qualité et objectifs, ainsi qu'un milieu d'emploi juste et équitable pour les agents et le personnel civil. » Président de la Commission des services policiers, Eddie Francis

« Je suis ravi que le Collège de police participe comme commanditaire du projet. Nous voulons aider tous les services de police de l'Ontario à mieux répondre aux problèmes de droits de la personne dans tous les domaines du maintien de l'ordre et à se conformer sans exception au Code des droits de la personne de l'Ontario. » Directeur intérimaire du Collège de police, Bill Stephens

« Je suis contente que le service de police de Windsor, la Commission des services policiers de Windsor et le Collège de police de l'Ontario aient relevé le défi de répondre aux préoccupations liées aux droits de la personne et d'établir une culture des droits de la personne pour eux-mêmes. Ce genre de leadership apportera des améliorations notables pour les services policiers et les collectivités qu'ils servent. » Commissaire en chef de la CODP, Barbara Hall

Les participants répondront aux questions après le lancement officiel du projet.

Available in English

- 30 -

Pascale Demers
Agente des communications
Communication et gestion des questions d’intérêt
pascale.demers@ohrc.on.ca
(416) 314-3579