Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Rapport d'étape de la Commission à propos de son initiative sur le profilage racial

Page controls

Mars 21, 2003

Page content

Pour publication immédiate 


Toronto - En cette Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, le commissaire en chef Keith Norton a indiqué sa grande satisfaction devant la réaction et le soutien que génère l'initiative de la Commission sur le profilage racial « Je suis plus convaincu que jamais que c'est la bonne façon de traiter ce dossier.  Depuis le début de l'enquête le 17 février 2003, la Commission a été contacté par quelque 800 personnes. Bien que ces récits ne correspondent pas tous aux paramètres de l'enquête,  nos attentes ont été comblées aussi bien en ce qui concerne la qualité que la quantité ».

Des participants de toute la province aux antécédents raciaux divers et provenant de collectivités variées ont répondu à l'appel et ont fait part de leur vécu en matière de profilage dans un certain nombre de situations. La Commission demandera aux auteurs des récits les plus typiques de participer à une audience publique qui aura lieu à Toronto le 31 mars 2003.

Un rapport sur l'initiative devrait être publié à l'automne.

M. Norton d'ajouter « Nous avons été à l'écoute et, aujourd'hui, le moment est venu de partager ces récits. Je crois fermement que ce volet de l'exercice constitue une occasion unique pour tous ceux et celles qui n'ont pas fait l'objet de profilage de comprendre les effets profonds que cette pratique a sur la façon dont les gens perçoivent leur place dans la société et sur leurs attitudes à l'égard des institutions. Nous nourrissons l'espoir que ces récits nous aideront à modifier les attitudes et comportements. Je suis gré aux divers groupes communautaires du soutien et de l'aide qu'ils nous apportent pour mettre en place un processus favorisant l'intégration et le respect de tous ».

Du 18 février au 28 février 2003, la Commission a libéré ses lignes téléphoniques pendant les soirs de la semaine pour recevoir des soumissions sur le profilage. Les personnes peuvent toujours soumettre leur récit en remplissant le questionnaire en ligne sur le site Web de la Commission ou par la poste. 

L'enquête sur le profilage racial de la Commission étudie les conséquences du profilage sur les personnes, les familles, les collectivités et la société dans son ensemble. Elle est menée dans le cadre du mandat que l'article 29 du Code des droits de la personne de l'Ontario octroie à la  Commission, à savoir sensibiliser la population aux nouveaux enjeux que posent les droits de la personne et lui faire mieux comprendre ce qu'ils sont. Conformément à la législation relative à la protection de la vie privée, la Commission ne publiera pas le nom des personnes impliquées dans des incidents présumés ou des participants qui ne souhaitent pas révéler leur identité.

Les personnes souhaitant assister à l'audience devraient consulter le site Web de la Commission pour obtenir de plus amples renseignements.

- 30 -

François Larsen