Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Objet : Les commissions des droits de la personne ont fait leur temps, éditorial, 6 mars

Page controls

Mars 7, 2013

Page content

Lettre au rédacteur en chef
National Post

Certaines personnes seront ébahies par le comité de rédaction qui affirme que « le racisme, le sexisme et l'homophobie sont devenus choses rares dans la vie publique canadienne ».

Ce n'est pas du tout la réalité des jeunes Noirs ou des Autochtones, ou des femmes qui sont congédiées lorsqu'elles tombent enceintes ou encore des jeunes LGBT intimidés à l'école. Cet éditorial omet de mentionner les obstacles quotidiens auxquels sont confrontées les personnes ayant des handicaps physiques ou mentaux; plus de la moitié des plaintes déposées au Tribunal des droits de la personne de l'Ontario concernent de la discrimination au travail contre des personnes handicapées. Décrire ces gens et tous ceux qui se voient refuser un bon emploi, un logement ou des services à cause de leur identité ou de leur origine comme des « grincheux qui ont des plaintes marginales » est injuste et faux.

Barbara Hall, Commission des droits de la personne de l'Ontario, Toronto