Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Message de la Commissaire en chef des droits de la personne de l'Ontario, Barbara Hall, pour marquer la Journée internationale de droits de l’homme

Page controls

Décembre 8, 2006

Page content

Pour publication immédiate 

« La Journée internationale des droits de l’homme nous rappelle les problèmes qui subsistent chez nous et ailleurs dans le monde en matière de droits de l’homme, et les efforts énormes qu’il faut encore faire pour que ces droits deviennent une réalité pour tous. » - Kofi Annan

Depuis le 10 décembre 1948, lorsque la Déclaration universelle des droits de l’homme a été signée par le Canada et d’autres états membres des Nations Unies, le système des droits de la personne de l’Ontario a évolué pour devenir l’un des chefs de file du système international de défense des droits humains. Chacun de nous a toutes les raisons d’être fier de ce que nous avons accompli pour en arriver là.

Alors que nous célébrons la Journée internationale des droits de l’homme, en ce 10 décembre, l’année qui vient s’annonce très remplie.

L’année passée s’est souvent avérée difficile. La décision du gouvernement de l’Ontario de réformer l’approche des droits de la personne dans la province a suscité des inquiétudes et a donné lieu à de longs débats qui ont souvent été source de discorde. Après le vote de la semaine dernière à l’Assemblée législative, nous nous retrouvons avec un nouveau système des droits de la personne. Ce changement apporte avec lui de nouveaux défis, mais il augmente aussi les chances d’accomplissement de la tâche que nous partageons – l’éradication de la discrimination dans notre société.

J’espère que l’attention accrue que portera la Commission à la discrimination systémique et à l’éducation du public aura pour effet de promouvoir et d’accélérer les changements sociétaux plus vastes dont nous savons tous qu’ils sont nécessaires. Nous ne pouvons pas lutter contre la discrimination un cas à la fois, car cela ne nous permettrait d’atteindre qu’une infime portion des pratiques et des attitudes injustes que nous observons tous les jours.

Pour moi, la Journée internationale des droits de l’homme souligne ce que nous avons tous en commun. Chacun de nous tient à améliorer sa communauté. Nous partageons la vision d’une société plus juste et plus équitable, libre de toute discrimination, qui reconnaisse et aide les plus vulnérables d’entre nous. Nous voulons tous aller de l’avant – et nous le pouvons.

Je tiens à remercier sincèrement tous les groupes et toutes les personnes de leur participation ces mois derniers. Bien que nous n’ayons pas été d’accord sur tout, nous avons eu l’occasion de partager nos opinions et d’apprendre les uns des autres. Servons-nous de cela pour travailler ensemble.

Pendant l’année qui vient, je me réjouis à l’idée de passer beaucoup plus de temps à écouter vos opinions, vos préoccupations et vos idées sur les progrès à réaliser. Maintenant qu’un nouveau système est en place, nous allons finalement planifier ensemble comment agir au mieux pour atteindre les objectifs que nous partageons. Nous avons les instruments voulus et l’occasion d’être des chefs de file; et nous en avons la responsabilité.

Meilleures salutations.
La commissaire en chef,
Barbara Hall , B.A., L.L.B., Ph.D. (hon.)

- 30 -