Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

La CODP veut intervenir dans l'appel du Lynwood Charlton Centre devant la CAMO

Page controls

Octobre 4, 2012

Page content

Toronto – La Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) a déposé une demande formelle à la Commission des affaires municipales de l'Ontario en vue d'intervenir dans l'appel interjeté par le Lynwood Charlton Centre d'une décision prise par la ville de Hamilton. La CODP a fait cette demande, car elle craint que des droits de la personne ne soient en jeu après que la ville a refusé à Lynwood Charlton le zonage nécessaire pour déplacer un logement pour huit adolescentes ayant des problèmes de santé mentale.

La CODP se penchera sur les questions liées aux droits de la personne découlant des exigences de distance de séparation radiale, entre autres, imposées par la ville de Hamilton.

Dans son rapport intitulé Parce qu’on importe! Rapport de la consultation sur les droits de la personne, les troubles mentaux et les dépendances, publié il y a deux semaines, la CODP a appelé les municipalités à examiner leurs règlements de zonage afin d'éliminer les obstacles au logement et aux services pour les personnes ayant des problèmes de santé mentale et des dépendances. La CODP a également pris l'engagement de contester activement les règlements municipaux et oppositions de quartier au logement discriminatoires, comme ce qui s'est peut-être passé à Hamilton.

« Cette demande à la CAMO veut illustrer comment des règlements municipaux peuvent être utilisés pour éloigner les gens de certains quartiers, a expliqué la commissaire en chef Barbara Hall. Les droits de la personne, et l'aménagement du territoire, doivent avoir pour but d'inclure les gens, pas de les exclure, surtout les gens vulnérables. »

 

-30-

 

 

Renseignements :

Pascale Demers
Agente des communications
Commission ontarienne des droits de la personne
416 314-3579
pascale.demers@ohrc.on.ca