Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Déclaration de la CODP sur la nouvelle Direction générale de l'action contre le racisme en Ontario

Page controls

Février 16, 2016

Page content

 

Toronto – Aujourd’hui, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a annoncé la création d’une Direction générale de l'action contre le racisme. Le nouvel organisme aura pour mission d’envisager la conception et la mise en œuvre des politiques gouvernementales sous l’angle de l’action contre le racisme et de participer également  à des activités d’éducation et de promotion. Vous trouverez l’annonce officielle en cliquant sur ce lien : bit.ly/1mFneum.

La CODP est ravie de la création de la Direction générale de l'action contre le racisme. Nous adressons toutes nos félicitations au ministre Coteau avec lequel nous comptons poursuivre notre collaboration. La lutte contre le racisme est au cœur des activités de la CODP depuis sa fondation, il y a de cela 55 ans. Nous avons longtemps préconisé que le gouvernement et ses organismes redoublent leurs efforts de lutte contre le racisme. Les ressources supplémentaires consacrées à la lutte contre le racisme permettront de s’attaquer aux problèmes qui sont complexes et qui nuisent à la population et aux collectivités de l’Ontario.

L’annonce faite aujourd’hui mentionne qu’il faut « appliquer un outil d'évaluation en matière d'inclusion et de lutte contre le racisme en élaborant, en mettant en œuvre et en évaluant les politiques, les programmes et les services du gouvernement ». Il s’agit d’une mesure positive vitale. La CODP est de cet avis et demande à toutes les institutions, gouvernementales et non gouvernementales, d’évaluer leurs politiques, programmes et services pour éliminer le racisme.

Nous estimons que le mandat de la CODP renforcera celui de la Direction générale de l'action contre le racisme. La CODP est un organisme autonome ayant un rôle de promotion, de contrôle et d’exécution de la loi, qui inclut des mesures juridiques ciblées.

En vertu du Code de droits de la personne, la CODP a pour mandat de prévenir la discrimination et le harcèlement fondés sur la race, le sexe, le handicap et l’âge, pour ne nommer que quelques-uns des 17 motifs protégés. Par conséquent, la CODP dispose d’une grande expérience des questions d’« intersectionnalité » (lorsqu’une personne subit une discrimination basée sur plus d’un motif du Code).

Le Code des droits de la personne mentionne la création d’un Secrétariat antiracisme sous l’autorité du ou de la commissaire en chef de la CODP. Ce secrétariat est distinct de la Direction générale de l'action contre le racisme. Jusqu’à présent, ce secrétariat n’a pas été créé par le gouvernement.

Bien que la CODP ait toujours entrepris de nombreuses activités de lutte contre le racisme, elle aurait besoin de ressources supplémentaires pour mettre sur pied le Secrétariat antiracisme aux termes du Code, au cas où le gouvernement décide d’effectuer les nominations nécessaires.

La CODP compte poursuivre sa collaboration avec le ministre Coteau à propos du mandat important confié à la Direction générale de l'action contre le racisme.