Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Décision dans la cause des cinémas Famous Players : une victoire pour les droits des personnes handicapées

Page controls

Septembre 25, 2001

Page content

Pour publication immédiate 

Toronto - En vertu d'une décision rendue récemment par une commission d'enquête (droits de la personne) les cinémas Famous Players devront rendre trois de leurs théâtres accessibles aux personnes handicapées.

Les cinémas Uptown, Backstage et Eglinton devront être rénovés. Initialement le cinéma Plaza faisaient partie du groupes touchés par cette plainte, mais Famous Players a décidé de ne pas renouveler son bail à cet endroit.

« Le Code des droits de la personne assure aux personnes handicapées un accès égal aux services. Je voudrais maintenant demander à Famous Players de faire ce qui se doit et de se soumettre aux ordres de la commission d'enquête afin de permettre aux cinéphiles handicapés de profiter de ces services au même titre que le reste de la population. » a dit M. Norton, le commissaire en chef.

Au cours des audiences, les cinémas Famous Players ont refusé de fournir des données financières, déclarant que leur capacité de financer les rénovations n'était pas un problème. Par ailleurs, en mars dernier, un porte-parole de la compagnie déclarait publiquement que le coût des rénovations pourrait forcer la fermeture de deux des cinémas.

« La Commission d'enquête aurait pu examiner la question et juger du fait que les dépenses pouvaient constituer un préjudice injustifié à l'encontre de Famous Players. La compagnie a plutôt tenté de défendre sa cause sur la place publique et se faisant, a dressé injustement la volonté légitime de protéger des édifices patrimoniaux contre les droits des personnes handicapées. » d'ajouter le commissaire en chef, Keith Norton.

Le 22 mars dernier, la Commission des droits de la personne rendait publique sa Politique et directives sur le handicap et l'obligation d'adaptation. À cette occasion, le commissaire en chef Norton avait insisté sur le besoin d'accentuer les efforts pour permettre aux personnes handicapées de participer pleinement à la vie communautaire. « Cette décision par la commission d'enquête est un pas dans la bonne direction et pourra nous permettre de réaliser des gains véritables en assurant un accès égal aux personnes handicapées. »

- 30 -

François Larsen