Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Célébration de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale des Nations Unies

Page controls

Mars 21, 2011

Page content

Pour publication immédiate

21 mars 2011

Toronto – Aujourd’hui, les commissions et conseils des droits de la personne de l’ensemble du pays célèbrent la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale des Nations Unies.

Cette journée commémore les événements tragiques qui se sont déroulés le 21 mars 1960 à Sharpeville, en Afrique du Sud, quand la police a ouvert le feu et tué 69 personnes qui manifestaient pacifiquement contre l'apartheid. Le Canada a été l’un des premiers pays à appuyer l’initiative des Nations Unies.

Comme l’indiquait Barbara Hall, commissaire en chef de la Commission ontarienne des droits de la personne, « la race constitue l’un des premiers motifs de discrimination couverts par le Code des droits de la personne de l’Ontario au moment de son adoption en 1962 pour remplacer la Racial Discrimination Act de 1944 de la province. L’élimination du racisme et de la discrimination est l’affaire de tous. Je suis fière que la Commission ait pu collaborer au cours de la dernière année avec une variété de partenaires de différents secteurs dans le but de résoudre ces questions importantes. »

Voici quelques faits saillants :

Engagement des municipalités en matière de lutte contre le racisme – Le 21 mars 2011

La commissaire en chef prend part à un débat d’experts à l’Hôtel de ville de Toronto qui se penche sur les questions auxquelles se heurtent actuellement les municipalités en matière de racisme et de discrimination, et sur les pistes de solution.

Charte de projet en matière de droits de la personne pour le service de police de Windsor

En partenariat avec le service de police de Windsor, la Commission des services policiers de Windsor et le Collège de police de l’Ontario, la CODP a lancé une nouvelle initiative visant à éliminer toute discrimination en matière de pratiques d’emploi et de prestation de services. La Commission a aussi travaillé pour élaborer une politique élargie sur le profilage illégal ou le maintien de l’ordre biaisé et l’adoption d’une directive additionnelle sur le maintien de l’ordre fondé sur des préjugés racistes et le profilage racial.

Dialogue stratégique

En partenariat avec le Centre for Public Policy and the Law de l'Université York, la CODP a tenu un dialogue sur les politiques concernant les revendications de droits de la personne contradictoires dans le but de discuter de la façon de maintenir un équilibre entre les droits contradictoires qui respecte les droits de la personne de tous. Un numéro spécial de la revue Canadian Diversity contient des exposés sur la nature des revendications de droits de la personne contradictoires et des idées sur la façon de les régler en Ontario et dans l’ensemble du Canada.

Lutte contre le racisme et la discrimination au sein des municipalités

En partenariat avec la Fondation canadienne des relations raciales, l’Université York et la ville de Vaughan, la Commission a publié un nouveau guide de référence pour aider les administrations locales à mener des activités de lutte contre le racisme et la discrimination au sein des municipalités. Ce guide vient compléter l’initiative de l’UNESCO de 2005 visant à créer une Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination (CCMCRD) élargie.

Nouveau site Web de l’ACCCDP (Association des commissions et conseils des droits de la personne du Canada)

L’ACCCDP agit comme porte-parole national en matière de questions d'intérêt commun liées aux droits de la personne. Le nouveau site Web offre une vitrine et un point d’accès aux activités des organismes de droits de la personne fédéral, provinciaux et territoriaux du pays, et présente leurs initiatives, nouvelles et opinions d’intérêt national.

Charte de projet en matière de droits de la personne pour les services policiers de Toronto

Une initiative conjointe entre les services policiers de Toronto (SPT), la Commission des services policiers de Toronto (CSPT) et la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) a pris fin. L’initiative visait l’examen des questions de droits de la personne et l’élimination de la discrimination en matière d’emploi et de prestation de services policiers, comme le recrutement, la sélection, l’avancement et le maintien en poste des agents, l’apprentissage au sein des forces de l’ordre, la responsabilisation et l’éducation publique.

Comptez-moi!

Un nombre croissant d’entreprises et d’employeurs des secteurs public et sans but lucratif réalisent qu’il est souvent nécessaire de collecter des données sur la race et les autres motifs du Code des droits de la personne de l’Ontario pour répondre aux allégations d’obstacles systémiques ou contrer les perceptions de discrimination que véhiculent les membres du public. La nouvelle publication de la Commission inclut des exemples de meilleures pratiques sur la façon dont la collecte de données peut améliorer les environnements de travail internes en favorisant une culture organisationnelle équitable et inclusive.

Available in English

- 30 -

Afroze Edwards
Agent principal des communications
Communications et gestion des questions d’intérêts
afroze.edwards@ohrc.on.ca
(416) 314-4528