Rencontrez les commissaires

La commissaire en chef Renu Mandhane – nommée en octobre 2015

Renu Mandhane a été nommée commissaire en chef de la Commission ontarienne des droits de la personne en octobre 2015. Elle est l’ancienne directrice générale du programme de droits de la personne internationaux de la faculté de droit de l’Université de Toronto, un programme primé. Elle est titulaire d’une maîtrise en droits de la personne internationaux de l’Université de New York. Renu a commencé sa carrière en exerçant le droit criminel et a donc représenté de nombreuses survivantes de violence à caractère sexuel et de nombreux prisonniers. Elle est membre du comité canadien de Human Rights Watch et elle a comparu devant la Cour suprême du Canada et les Nations Unies. Dernièrement, Renu a été reconnue par le magazine Canadian Lawyer comme l’une des avocates canadiennes les plus influentes Canada pour son travail de mobilisation contre l’isolement cellulaire. 

La commissaire Karen Drake – nommée en juin 2016

Karen Drake est professeure adjointe à Osgoode Hall Law School à l'Université York (anciennement à la faculté de droit Bora Laskin de l'Université Lakehead) et membre de la Métis Nation of Ontario. Dans son enseignement et ses recherches, elle s'intéresse particulièrement aux conséquences du droit canadien sur les peuples autochtones, le droit Anishinaabe et le droit des Métis. Elle est corédactrice en chef du Lakehead Law Journal et commissaire de la Commission on Métis Rights and Self-Government de la Métis Nation of Ontario. Elle a été clerc à la Cour d'appel de l'Ontario et à la Cour fédérale du Canada. Actuellement, elle siège au conseil d'administration de l'Indigenous Bar Association. 

La commissaire Mary Gusella – nommé en février 2016

Mary Gusella a été commissaire en chef de la Commission canadienne des droits de la personne, présidente canadienne de la Commission mixte internationale du Canada et des États-Unis, membre de la Commission de la fonction publique, présidente de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, ainsi que présidente-directrice générale de la Société d'expansion du Cap-Breton. Elle a en outre été membre et présidente du conseil de l'Institut d'administration publique du Canada et membre du comité consultatif du Musée canadien des droits de la personne. Mme Gusella est membre du Barreau du Haut-Canada et de la Commission internationale de juristes - section canadienne. Titulaire d'un certificat de l'Institut canadien des valeurs mobilières, elle est bachelière des universités de Toronto et d'Ottawa. Mme Gusella est également membre du conseil d’administration du Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne.

La commissaire Rabia Khedr – nommé en septembre 2016

Rabia Khedr participe à de nombreuses activités bénévoles pour diverses communautés, des femmes et des personnes handicapées. Consultante en droits de la personne pour diversityworX, elle est également fondatrice de la Canadian Association of Muslims with Disabilities (Association Canadienne de Musulmans(nes) avec Handicaps) et membre du comité consultatif de l'accessibilité de Mississauga, qu'elle a présidé pendant huit ans. La commissaire Khedr a aussi siégé au conseil d'administration de l'Ontario Women's Health Network et au comité consultatif de l'accessibilité de la région de Peel.

La commissaire Julie Lee – nommée en septembre 2009

Julie Lee, avocate spécialisée dans le droit de la famille, exerce actuellement à London (Ontario). Elle a été l’auxiliaire du juge Iacobucci de la Cour suprême du Canada en 1999-2000. Avant d’entreprendre ses études de droit, Mme Lee a travaillé comme éducatrice, administratrice et militante au sein du mouvement contre la violence.

Elle est la cofondatrice d’un programme de foyers d’hébergement dans le comté de Huron et l’ancienne directrice générale du centre pour femmes maltraitées de London (Ontario). Elle a également milité en faveur de l’égalité et de la dignité des ménages homosexuels.

Le commissaire Kwame McKenzie – nommé en juin 2016

Kwame McKenzie est directeur médical de l’équiteé en santé au Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto. Il est également professeur et codirecteur de l’Equity Gender and Population Division du département de psychiatrie de l’Université de Toronto. Le Dr McKenzie est directeur general du Wellesley Institute et member du Conseil consultatif de santé mentale et de lutte contre les dépendances du ministre de la Santé de l’Ontario. Il siège aux conseils d’administration de Centraide Toronto et de l’Ontario Hospitals Association.

Le commissaire Errol Mendes – nommé en septembre 2009

Juriste, professeur et auteur de plusieurs ouvrages, Errol Mendes a été conseiller auprès d’une série de sociétés, gouvernements et groupes de la société civile, ainsi qu’auprès des Nations Unies. Ses travaux d’enseignement, de recherche et de conseil portent sur la gouvernance dans les secteurs public et privé, la résolution des conflits, le droit constitutionnel, le droit international et les lois et politiques en matière de droits de la personne. Il a rédigé ou dirigé onze publications de premier plan traitant de ces sujets et a piloté des projets de résolution de conflits, de gouvernance et de justice en Chine, en Thaïlande, en Indonésie, au Brésil, au Salvador et au Sri Lanka.

Depuis 1979, M. Mendes a enseigné dans des facultés de droit de tout le pays, notamment celles de l’Université de l’Alberta, à Edmonton, de l’Université Western Ontario, à London, et de l’Université d’Ottawa, où il est professeur depuis 1992. Il a récemment effectué un séjour à la faculté de droit de Harvard en tant que chercheur invité.

Le commissaire Bruce Porter - nommé en juin 2016

Bruce Porter est un éminent défenseur des droits des personnes qui vivent dans la pauvreté et des sans abri. Il remplit actuellement les fonctions de directeur exécutif du Social Rights Advocacy Centre du Canada et de conseiller principal au Rapporteur spécial sur le logement convenable des Nations Unies. Le commissaire Porter a récemment codirigé un projet de recherche de dix ans sur les droits sociaux au Canada et a coédité deux livres sur les droits sociaux. Par ailleurs, il est l'auteur de nombreux articles sur le sujet. Le commissaire Porter vit et travaille dans les environs de Huntsville (Ontario).

Le commissaire Maurice Switzer - nommé en juin 2016

Maurice Switzer Bnesi est un citoyen appartenant à la Première Nation mississauga d’Alderville. Il est le directeur de Nimkii Communications, un cabinet d’éducation du public spécialisé dans les rapports fondés sur les traités entre les Premières Nations et le gouvernement canadien. Il a officié en qualité de directeur des communications de l’Assemblée des Premières Nations et de l’Union of Ontario Indians. En outre, le commissaire Switzer est le premier autochtone à avoir tenu la fonction d’éditeur de quotidian au Canada. Il vit actuellement à North Bay.

La commissaire Léonie Tchatat – nommée en février 2017

Léonie Tchatat, Canadienne d’origine camerounaise, s’est distinguée par son leadership et ses efforts de liaison entre la société et les nouveaux arrivants francophones. Grâce à son expertise dans les questions d’inclusion, elle a contribué à l’élaboration d’initiatives comme Compétences Culturelles, un programme de formation professionnelle déclaré une pratique exemplaire par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et le gouvernement de l’Ontario. Elle est la force motrice derrière Ontario Business Platform 3.0, une plateforme d’entrepreneuriat holistique qui a aidé des dizaines de jeunes entrepreneurs francophones à lancer leurs projets commerciaux en Ontario. Elle a mis au point deux campagnes de sensibilisation, d’envergure provinciale, sous le titre « Immigrant veut dire » (« Francophone immigrant means: a stronger Ontarian francophonie! »).

Mme Tchatat a fondé le tout premier Francophone Workforce Development Council, qu’elle copréside actuellement. Elle siège au Comité directeur – Communautés francophones en situation minoritaire d’IRCC. En 2012, elle s’est jointe à la Table ronde d'experts sur l'immigration en Ontario et en 2014, elle a siégé au groupe d'assistance technique soutenant le travail de l’Ontario dans le cadre de la Stratégie de réduction de la pauvreté. Elle est actuellement membre du comité francophone de la ville de Toronto et siège au conseil de la planification de l’Ontario pour une université francophone. Mère de deux garçons, Mme Tchatat est une porte-parole bien connue.

Administrative: