Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Appel de propositions Peuples autochtones et droits de la personne

Page controls

Page content

Appel de propositions
Peuples autochtones et droits de la personne : un dialogue

Du 21 au 23 février, 2018, la Commission ontarienne des droits de la personne et l’Osgoode Hall Law School de l’Université York, en collaboration avec des gardiens du savoir, des universitaires et des organisations autochtones, seront les hôtes d’un dialogue sur les approches autochtones et occidentales de politiques publiques et de droit constitutionnel traitant des questions de « droits de la personne » et d’« égalité ». Parmi les organisateurs de l’événement figurent du personnel des Chiefs of Ontario, la professeure Karen Drake (Métis Nation of Ontario, Osgoode Hall Law School, Université York) et Jeffery Hewitt (Cri, faculté de droit, Université de Windsor).

Durant ce dialogue, les perspectives d’une variété de peuples autochtones seront mises au premier rang des discussions. L’événement réunira des gardiens du savoir autochtone, des aînés, des universitaires, des dirigeants politiques et gouvernementaux, des intervenants, des décideurs, des militants, des artistes, des jeunes et des organismes de droits de la personne pour discuter des questions suivantes :

  • Quelles sont les perspectives autochtones en matière de droits de la personne?
     
  • Comment les visions autochtones du monde, la Constitution et les lois pourraient-elles contribuer à l’évolution continue des droits de la personne?
     
  • Comment les organismes provinciaux et fédéraux de droits de la personne créés aux termes de lois, y compris les commissions, conseils, tribunaux et organismes de services juridiques, peuvent-ils adapter leurs processus pour mieux promouvoir les droits de la personne des peuples autochtones? Quelles modifications, le cas échéant, devraient être apportées aux lois actuelles sur les droits de la personne pour assurer la meilleure protection des droits des peuples autochtones?
     
  • Quelles sont les façons les plus efficaces d’assurer la mise en œuvre d’une grande variété de droits de la personne reconnus dans la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA) aux échelons provinciaux et fédéral? Quelles questions d’ordre stratégique et juridique devraient être prises en compte?

Ce dialogue fera ressortir des idées de moyens d’améliorer les approches relatives aux droits de la personne des peuples autochtones.  

Demande de propositions

Les organisateurs acceptent actuellement les propositions de contribution au dialogue. Les soumissions devraient répondre à au moins une des quatre questions de discussion susmentionnées et pourraient inclure des mémoires (d’un maximum de 5 000 mots), des présentations, des performances, des œuvres artistiques et des enseignements. La préférence sera accordée aux contributions qui respectent un cadre de recherche d’initiative communautaire adapté à la culture comme le USAI (Utility, Self-voicing,  Access, Inter-Relationality) Framework élaboré par l’Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres.

Lignes directrices et processus relatifs aux propositions

Les propositions devraient avoir au plus trois pages et inclure ce qui suit :

  • le nom, le titre et les coordonnées d’une personne-ressource (y compris son numéro de téléphone, courriel et adresse postale)
  • une courte biographie expliquant votre intérêt pour le sujet et votre expérience connexe
  • la ou les questions sur lesquelles portera votre contribution
  • une indication du niveau de respect, le cas échéant, d’un cadre de recherche d’initiative communautaire adapté à la culture au moment d’élaborer la proposition
  • dans le cas des soumissions imprimées, les grandes lignes du sujet proposé et le détail des questions explorées
  • dans le cas des soumissions autres qu’imprimées, une description de la soumission.  

Les soumissions retenues seront intégrées à l’ordre du jour du dialogue et les frais de déplacement des collaborateurs seront couverts.

Les organisateurs feront tout leur possible pour publier les mémoires reçus sous forme de document à comité de lecture. Il est à noter cependant qu’ils ne publieront pas l’ensemble des propositions acceptées à des fins de présentation.  

Les organisateurs examineront également les façons de faire la promotion des soumissions autres que des mémoires, en collaboration avec leurs auteurs.

Les propositions doivent être soumises au plus tard le lundi 4 décembre 2017.

Les propositions retenues seront annoncées le lundi 18 décembre 2017.  

Veuillez faire parvenir vos soumissions à :

Shaheen Azmi Ph.D.
Directeur, Direction des politiques, de la surveillance, de la sensibilisation et de la liaison
Commission ontarienne des droits de la personne
Indigenous.dialogue@ohrc.on.ca