Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Transmettre son message partout en Ontario

Page controls

Page content

Lorsque de nouvelles questions se manifestent, c’est souvent dans les médias que nous en entendons d’abord parler. Et les médias sont souvent la meilleure tribune pour communiquer des commentaires sur une question à un vaste auditoire. Tout au long de la dernière année, nous avons continué d’utiliser des entrevues avec les médias, des communiqués de presse et avis aux médias ainsi que des lettres au rédacteur en chef pour réagir aux questions, corriger les inexactitudes et sensibiliser de nouveaux auditoires aux droits de la personne.

Parmi les questions qui ont fait en sorte qu’on a parlé de la CODP dans les médias figurent :

  • la santé mentale et les droits de la personne
  • les responsabilités du Canada aux termes de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées
  • les questions de zonage liées au centre Lynwood Charlton de Hamilton
  • les règlements concernant la délivrance de permis de logements locatifs à Waterloo et North Bay
  • les affaires de profilage racial devant les tribunaux.

La diffusion de messages est un aspect essentiel de notre travail. Durant la dernière année, la Commission a commencé à mettre à profit les outils de communication qu’offrent les médias sociaux. Depuis, nous avons accueilli 700 « amis » sur notre page Facebook et plus de 1 400 « abonnés » de notre compte Twitter. Nous avons découvert que ces deux réseaux joignent des auditoires différents à la recherche d’informations différentes. Nous avons également constaté que nous accroissons la visibilité de nos activités auprès de gens que nous ne pourrions pas nécessairement atteindre par nos publications de type traditionnel. L’initiative a eu un résultat immédiat : nous sommes convaincus que notre nouvelle présence dans les médias sociaux a joué un rôle clé dans le fait que plus de 1 400 personnes ont participé à notre sondage en ligne sur les questions touchant la santé mentale et les dépendances.

Les  médias sociaux nous ont également permis d’accroître notre niveau d’accessibilité. Nous avons maintenant publié des vidéos de cinq de nos brochures en langage des signes américains et en langue des signes québécoise (LSQ). Ces vidéos sont présentées sur Youtube, accompagnées d’un hyperlien vers notre site Web.

Nous avons enfin eu recours à des moyens plus traditionnels – des lettres et des mémoires – pour faire part de notre point de vue sur une variété de sujets. En voici quelques exemples, qu’on peut aussi consulter sur notre site Web :

Relations avec la collectivité

Nous avons travaillé fort l’année dernière pour maintenir le contact avec l’ensemble de la province, en utilisant entre autres des moyens électroniques pour transmettre notre message au plus grand nombre de personnes possible. Nous avons également travaillé tout aussi fort pour aider les Ontariens et Ontariennes à maintenir le contact avec les personnes qui travaillent à la CODP ou dirigent l’organisme.

Notre personnel a entrepris des consultations et offert de la formation en matière de droits de la personne à plus de 40 endroits, et a rencontré des groupes de l’ensemble de l’Ontario pour discuter d’une variété de questions. Voici quelques faits saillants :

  • formation sur les droits de la personne et la discipline dans les écoles, offerte à la Fédération des enseignantes et des enseignants des écoles secondaires de l’Ontario
  • « formation du formateur » en matière de droits de la personne et d’éducation inclusive, offerte au Centre ontarien de prévention des agressions et au Conseil des écoles publiques de l'Est de l’Ontario
  • collaboration avec la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail en vue de l’adoption de politiques et de pratiques qui tiennent compte du Code
  • formation sur les droits de la personne et les services policiers offerte à l’Association ontarienne des commissions des services policiers
  • Human Rights from A-Z, une activité de formation d’une journée organisée à Kingston en partenariat avec la ville de Kingston, l’Université Queen et la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination
  • dialogue stratégique et ateliers de nature juridique pour entamer la discussion sur la révision de la politique de la CODP en matière de croyance
  • exposé sur la discrimination, le harcèlement et l’accommodement des questions de santé mentale en milieu de travail présenté à l’organisme PREFER (Peer Recovery Education for Employment and Resilience)
  • rencontres avec d’autres groupes, comme le Centre pour les droits à l’égalité au logement, le Centre pour la défense des droits sociaux et Santé arc-en-ciel Ontario, pour discuter des façons de faire progresser une variété de dossiers du domaine des droits de la personne.

La commissaire en chef Barbara Hall a également rencontré ou pris la parole devant plus de 100 collectivités et groupes des quatre coins de l’Ontario afin de nouer des partenariats et de livrer des messages essentiels sur les droits de la personne. Parmi ses allocutions et présentations les plus notoires figurent :

  • conseil municipal de Waterloo, Waterloo
  • Association ontarienne des commissions des services policiers, Niagara Falls
  • école secondaire Courtice, Courtice
  • conférence Roadmap 2030, Toronto
  • symposium sur la sécurité au travail, Mississauga
  • symposium de la Corporation des services en éducation de l’Ontario (CSEO) et du ministère de l’Éducation, Toronto
  • Hamilton Civic Centre for Inclusion, Hamilton
  • Ontario Multifaith Council, Toronto
  • droits de la personne et services policiers, service de police de Thunder Bay, Thunder Bay.

Là où nous ne pouvons pas être, notre matériel parle pour nous

Nous recevons régulièrement des demandes de matériel imprimé qui explique des questions précises de droits de la personne. Ce matériel revêt une importance particulière pour les organismes sociaux et petits organismes qui peuvent ne pas avoir les ressources nécessaires pour produire leur propre documentation. Pour nous assurer de transmettre aux lecteurs l’information la plus à jour possible, nous avons examiné, mis à jour et restructuré au cours de la dernière année toutes les brochures de la CODP, et en avons créé de nouvelles sur une variété de sujets, dont :

Chaque brochure est disponible en anglais et en français, ainsi que sur le site Web de la CODP. Des versions imprimées des deux brochures sur le logement sont aussi offertes dans 13 autres langues. Enfin, nous avons entrepris la traduction de plusieurs autres brochures dans 13 langues autres que l’anglais et le français. 

Book Prev / Next Navigation